Bye-Bye 1970

 

 

 

 

Distribution

 

 

Moments mémorables

 

 

Quelques thèmes abordés

 

 

Les sketchs et parodies

 

 

Personnalités parodiées

 

 

 

 

 

 

Distribution

 

Denis Drouin

Louise Forestier

Olivier Guimond

Louise Latraverse

Françoise Lemieux

Jacques Normand

 

Textes de Gilles Richer.

Réalisation de Jean Bissonnette.

 

 

 

 

Moments mémorables

 

L’un des plus grands classiques de l’histoire de « Bye-Bye » est extrait de celui de 1970. Olivier Guimond personnifie un soldat de l’armée canadienne qui garde le domicile d’un bourgeois de Westmount. Il protège la résidence de l’invasion du FLQ qui a déclenché la crise d’octobre. Dans cette scène, l’homme riche sort à l’extérieur pour prendre un verre avec le soldat qui ne crache pas sur la bouteille. Olivier Guimond y livre une performance inoubliable qui fait encore rire après 37 ans.

 

 

 

 

Quelques thèmes abordés

 

La crise d’octobre

Le féminisme

Le tournage d’un film érotique

Les femmes dans la vie de Pierre Elliott Trudeau

Le mariage des prêtres

 

 

 

 

Les sketchs et parodies

 

* Juste avant d’être élu premier ministre du Québec, Robert Bourassa se fait quémander des emplois par les membres de sa famille et lance son slogan électorale : « 100 000 emplois ».

* À l’époque des films de fesses, un réalisateur prépare une nouvelle version de « Blanche Neige et les sept nains ».

* Un extrait de discours de Camil Samson sur le sexe montre l’attitude des créditistes.

* Si les prêtres étaient mariés, on nous montre à quel point leur vie serait bien différente. Pour éviter d’être muté, le père Olivier hésite entre la tradition et la modernité.

* Une série de petites vites nous apprend ce qui adviendrait de certaines personnalités connues si elles subissaient des greffes de cerveau et de cœur.

* Le caporal Olivier monte la garde devant la maison de Monsieur Thompson à Westmount, tel que demandé par la loi sur les mesures de guerre proclamée lors de la crise d’octobre.

* Le mouvement féministe a pris de l’ampleur. Une série de sketch nous montre ce qui adviendra lorsque les femmes seront devenues les égales des hommes.

* Frank Henley explique ses trois départs en 1970.

* Les japonais sont heureux d’accueillir les québécois lors de l’Exposition universelle à Osaka.

* Jean Béliveau parle de la saison des Canadiens de Montréal.

* Une chanson met en vedette les trois flammes du premier ministre du Canada Pierre-Elliott Trudeau : Barbra Streisand, Louise Marleau et la « steady ».

* Les films érotiques ont la cote au cinéma québécois. Un cinéaste incite Olivier à jouer une scène de lit avec une jolie jeune femme lors du tournage de l’un de ces films.

 

(Information complète)

 

 

 

 

Personnalités parodiées

 

Par Denis Drouin

Jean Béliveau, joueur de hockey

René Lévesque, homme politique

Le frère Untel, éditorialiste à la Presse

 

Par Olivier Guimond

Robert Bourassa, premier ministre du Québec

Frank Henley, politicien

 

Par Louise Latraverse

Barbra Streisand, actrice et chanteuse

 

Par Françoise Lemieux

Louise Marleau, comédienne québécoise