Bye-Bye 1995

 

 

 

 

Distribution

 

 

Moments mémorables

 

 

Quelques thèmes abordés

 

 

Les sketchs et parodies

 

 

Personnalités parodiées

 

 

 

 

 

 

Distribution

 

André-Philippe Gagnon

Diane Lavallée

Dominique Michel

Serge Thériault

 

Avec la participation de :

Françoise Bisson

Normand Brathwaite

Maxime Desbiens-Tremblay

Claude Meunier

Paul Piché

Claude Poirier

Jean-Louis Roux

 

Textes de Stéphane Laporte.

Réalisation de Jean-Jacques Sheitoyan.

 

 

 

 

 

Moments mémorables

 

La chanteuse Céline Dion est ballottée entre les émissions de variétés des différents réseaux de télévision qui se l’arrachent. Elle reçoit les commentaires grossiers de Guy A. Lepage de « Besoin d’amour », elle est effacée par le talent de Grégory Charles à « Cha ba da » et elle va dans la rue avec l’excité Patrice L’Écuyer de « L’Écuyer ».

 

 

 

 

Quelques thèmes abordés

 

Le référendum

L’affront de Patrick Roy envers Mario Tremblay

La guerre des motards

Le procès d’O.J. Simpson

 

 

 

 

 

Les sketchs et parodies

 

* À la veille du référendum, des canadiens anglais se rendent au Québec pour leur montrer leur amour et pour les convaincre de rester au sein du Canada. Mais les aiment-ils vraiment ?

* Les trois grands réseaux de télévision se font la guerre des talk-shows de fin de soirée. On parodie donc « L’Écuyer » animé par Patrice L’Écuyer, « Cha ba da » animé par Grégory Charles et « Besoin d’amour » animé par Guy A. Lepage. Les trois séries reçoivent la chanteuse Céline Dion.

* Parodie de l’émission d’horticulture « Desjardins d’aujourd’hui » animée par Aline Desjardins qui parle de la culture de marijuana d’un amérindien.

* Au lit avec son épouse Aline, Jean Chrétien est surpris par un intrus dans sa résidence officielle.

* Un pot-pourri de 1995 nous offre des nouvelles versions des chansons « Macarena », « Demain matin Montréal m’attend » de Nathalie Simard et « N’importe quoi » chanté par les chefs des camps du oui et du non.

* Pour un retour mondial, les Beatles ressortent des chansons qui n’ont jamais été entendues comme « La dame en bleu » et « En revenant de Rigaud ».

* Parodiant les publicités de Bell avec Benoît Brière, Jacques Parizeau demande une réponse à la question référendaire.

* Dans le vestiaire des Canadiens de Montréal, il y a de l’orage dans l’air alors que Patrick Roy (Casseau) et Mario Tremblay (le bleuet) se chamaillent. C’est Réjean Houle (Peanut) qui règle ce conflit en échangeant Patrick Roy.

* Un juif hassidique et un québécois discutent sur le résultat du référendum et sur leurs coutumes respectives.

* Parodies des publicités du Journal de Montréal avec Martin Larocque.

* La guerre des motards a fait tellement de victimes qu’il ne reste plus personne pour se battre. C’est à ce moment que le ministre Serge Ménard débarque avec son escouade anti-gang.

* Un metteur en scène prépare le procès d’O.J. Simpson afin que tout soit parfait pour la télévision. Même les avocats se trompent dans leurs textes.

* Georges Whelan présente l’émission « Jojo Medium Large » avec l’astrologue Jojo Savard qui fait ses prédictions pour 1996.

* Une parodie de « Fort Boyard » met en vedette Jacques Parizeau, Lucien Bouchard et Mario Dumont qui cherchent à obtenir les clés de l’autonomie.

* Une pub de l’armée canadienne nous montre un party exagéré des militaires.

* Pour terminer l’année, on retrouve Claude Meunier et Serge Thériault (les vrais) dans leurs rôles de Pôpa et Môman de « La petite vie ». Môman demande à son mari de bénir ses enfants du Québec pour le jour de l’an.

* Sur le coup de minuit, on présente la chanson « Quand les hommes vivront d’amour » où l’on réunit de véritables personnalités indépendantistes et fédéralistes, soit Paul Piché et Jean-Louis Roux.

* À la toute fin du « Bye-Bye », on salue la dame qui fait les annonces de Wal-Mart. C’est une parodie de cette publicité qui a servi à promouvoir le « Bye-Bye 1995 ». « La madame était contente ».

 

(Information complète)

 

 

 

 

Personnalités parodiées

 

Par Normand Brathwaite :

Me Cochran, avocat d’O.J. Simpson

 

Maxime Desbiens-Tremblay :

Mario Dumont, politicien

 

Par André-Philippe Gagnon :

Benoît Brière, comédien

Jean Chrétien, premier ministre du Canada

Patrice L’Écuyer, animateur

Jacques Parizeau, premier ministre du Québec

Jojo Savard, astrologue

O.J. Simpson, joueur de football

Mario Tremblay, entraîneur de hockey

 

Par Diane Lavallée :

Jean Chrétien, premier ministre du Canada

Céline Dion, chanteuse

Patrick Roy, joueur de hockey

 

Par Dominique Michel :

Aline Desjardins, animatrice

Réjean Houle, dirigeant de hockey

Daniel Johnson, politicien

Martin Larocque, comédien

Guy A. Lepage, animateur

Serge Ménard, ministre

Nathalie Simard, chanteuse

 

Par Serge Thériault :

Lucien Bouchard, politicien

Grégory Charles, animateur

Aline Chrétien, épouse du premier ministre du Canada

Georges Whelan, animateur