La Soirée des Jutra

Tous les récipiendaires

 

 

 

1999

2004

2009

2000

2005

2010

2001

2006

2011

2002

2007

2012

2003

2008

2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 1999

 

 

Meilleur film :

Le violon rouge

Meilleure réalisation :

François Girard (Le violon rouge)

Meilleur scénario :

François Girard et Don McKellar (Le violon rouge)

Meilleur documentaire :

L’erreur boréale

Meilleur court ou moyen-métrage :

Les mots magiques (Jean-Marc Vallée)

Meilleure musique originale :

John Corigliano (Le violon rouge)

Meilleure direction artistique :

François Séguin et René April (Le violon rouge)

Meilleure direction photo :

Alain Dostie (Le violon rouge)

Meilleur montage image :

Gaétan Huot (Le violon rouge)

Meilleur son :

Claude Lahaye, Marcel Pothier, Hans Peter Strobl et Guy Pelletier (Le violon rouge)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

Les Boys

Meilleur acteur de soutien :

Colm Feore (Le violon rouge)

Meilleure actrice de soutien :

Anne-Marie Cadieux (Le cœur au poing)

Meilleur acteur :

Alexis Martin (Un 32 août sur terre)

Meilleure actrice :

Pascale Montpetit (Le cœur au poing)

Prix Jutra Hommage :

Marcel Sabourin

 

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 2000

 

 

Meilleur film :

Post mortem

Meilleure réalisation :

Louis Bélanger (Post mortem)

Meilleur scénario :

Louis Bélanger (Post mortem)

Meilleur court-métrage :

Atomic Saké (Louise Archambault)

Meilleur film d’animation :

The Old Man And The Sea (Alexandre Petrov)

Meilleur documentaire :

Images d’une dictature (Patricio Henriquez)

Meilleure musique originale :

Benoît Jutras (Alegria)

Meilleure direction artistique :

Serge Bureau et Michèle Hamel (Emporte-moi)

Meilleure direction photo :

Pierre Gill (Souvenirs intimes)

Meilleur montage image :

Lorraine Dufour (Post mortem)

Meilleur son :

Normand Mercier, Claude Beaugrand, Hans Peter Strobl et Louis Hone (Histoires d’hiver)

Film s’étant le plus illustré hors Québec :

Emporte-moi (Léa Pool)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

Les Boys II

Meilleur acteur de soutien :

Julien Poulin (Le dernier souffle)

Meilleure actrice de soutien :

Pascale Bussières (Emporte-moi)

Meilleur acteur :

Gabriel Arcand (Post mortem)

Meilleure actrice :

Karine Vanasse (Emporte-moi)

Prix Jutra Hommage :

Frédérick Back

 

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 2001

 

 

Meilleur film :

Maelström

Meilleure réalisation :

Denis Villeneuve (Maelström)

Meilleur scénario :

Denis Villeneuve (Maelström)

Meilleur court-métrage :

Inséparables (Normand Bergeron)

Meilleur film d’animation :

Le chapeau (Michèle Cournoyer)

Meilleur documentaire :

À la recherche de Louis Archambault

(Werner Volkmer)

Meilleure musique originale :

Michel Donato et James Gelfand

(Les muses orphelines)

Meilleure direction artistique :

Sylvain Gingras et Denis Sperdouklis (Maelström)

Meilleure direction photo :

André Turpin (Maelström)

Meilleur montage :

Richard Comeau (Maelström)

Meilleur son :

Gille Corbeil, Mathieu Beaudin, Louis Gignac, Jérôme Décarie, Jo Caron, Daniel Bisson (Maelström)

Film s’étant le plus illustré hors Québec :

Possible Worlds (Robert Lepage)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

La vie après l’amour

Meilleur acteur de soutien :

David Boutin (Hochelaga)

Meilleure actrice de soutien :

Marie-Jo Thério (Full Blast)

Meilleur acteur :

Paul Ahmarani (La moitié gauche du frigo)

Meilleure actrice :

Marie-Josée Croze (Maelström)

Prix Jutra Hommage :

Gilles Carle

 

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 2002

 

 

Meilleur film :

Un crabe dans la tête

Meilleure réalisation :

André Turpin (Un crabe dans la tête)

Meilleur scénario :

André Turpin (Un crabe dans la tête)

Meilleur court-métrage :

Remembrance (Stéphanie Morgenstern)

Meilleur film d’animation :

Âme noire (Martine Chartrand)

Meilleur documentaire :

Le minot d’or (Isabelle Raynaud)

Meilleure musique originale :

Guy Pelletier et Ramachandra Borcar

(Un crabe dans la tête)

Meilleure direction artistique :

Jean-Baptiste Tard (15 février 1839)

Meilleure direction photo :

André Turpin (Un crabe dans la tête)

Meilleur montage :

Sophie Leblond (Un crabe dans la tête)

Meilleur son :

Mathieu Beaudin, Serge Beauchemin, Hans Peter Strobl et Louis Gignac (15 février 1839)

Film s’étant le plus illustré hors Québec :

Ex aequo :

Lost And Delirious (Léa Pool)

Maelström (Denis Villeneuve)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

Les Boys III

Meilleur acteur de soutien :

Emmanuel Bilodeau (Un crabe dans la tête)

Meilleure actrice de soutien :

Sylvie Drapeau (15 février 1839)

Meilleur acteur :

Luc Picard (15 février 1839)

Meilleure actrice :

Élise Guilbault (La femme qui boit)

Prix Jutra Hommage :

Anne-Claire Poirier

 

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 2003

 

 

Meilleur film :

Québec-Montréal

Meilleure réalisation :

Ricardo Trogi (Québec-Montréal)

Meilleur scénario :

Jean-Philippe Pearson, Patrice Robitaille et Ricardo Trogi (Québec-Montréal)

Meilleur court-métrage :

Hit And Run (Richard Jutras)

Meilleur film d’animation :

Les ramoneurs cérébraux (Patrick Bouchard)

Meilleur documentaire :

Rien sans pennes (Marc Girard)

Meilleure musique originale :

Michel Cusson (Séraphin : Un homme et son péché)

Meilleure direction artistique :

Ronald Fauteux, Jean Bécotte et Michèle Hamel

(Séraphin : Un homme et son péché)

Meilleure direction photo :

Jean Lépine (Séraphin : Un homme et son péché)

Meilleur montage :

Lorraine Dufour (Le nèg’)

Meilleur son :

Patrick Rousseau, Claude Beaugrand, Hans Peter Strobl et Bernard Gariépy-Strobl

(Séraphin : Un homme et son péché)

Film s’étant le plus illustré hors Québec :

La turbulence des fluides (Manon Briand)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

Séraphin : Un homme et son péché

Meilleur acteur de soutien :

Luc Picard (Le collectionneur)

Meilleure actrice de soutien :

Isabelle Blais (Québec-Montréal)

Meilleur acteur :

Pierre Lebeau (Séraphin : Un homme et son péché)

Meilleure actrice :

Karine Vanasse (Séraphin : Un homme et son péché)

Prix Jutra Hommage :

Rock Demers

 

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 2004

 

 

Meilleur film :

Les invasions barbares

Meilleure réalisation :

Denys Arcand (Les invasions barbares)

Meilleur scénario :

Denys Arcand (Les invasions barbares)

Meilleur court-métrage :

Mammouth (Stefan Milijevic)

Meilleur film d’animation :

Bleu comme un coup de feu (Masoud Raouf)

Meilleur documentaire :

À hauteur d’homme (Jean-Claude Labrecque)

Meilleurs maquillages :

Brigitte Bilodeau (La face cachée de la lune)

Meilleurs costumes :

Louise Gagné (La grande séduction)

Meilleure musique originale :

Guy Bélanger et Claude Fradette (Gaz Bar Blues)

Meilleure direction artistique :

Normand Sarrazin (La grande séduction)

Meilleure direction photo :

Allen Smith (La grande séduction)

Meilleur montage :

Dominique Fortin (La grande séduction)

Meilleur son :

Claude Hazanavicius, Marcel Poirier et Michel Descombes (La grande séduction)

Film s’étant le plus illustré hors Québec :

Les invasions barbares (Denys Arcand)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

La grande séduction

Meilleur acteur de soutien :

Pierre Collin (La grande séduction)

Meilleure actrice de soutien :

Clémence Des Rochers (La grande séduction)

Meilleur acteur :

Serge Thériault (Gaz Bar Blues)

Meilleure actrice :

Marie-Josée Croze (Les invasions barbares)

Prix Jutra Hommage :

Richard Grégoire

 

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 2005

 

 

Meilleur film :

Mémoires affectives

Meilleure réalisation :

Francis Leclerc (Mémoires affectives)

Meilleur scénario :

Yves Pelletier (Les aimants)

Meilleur court-métrage :

Papa (Émile Proulx-Cloutier)

Meilleur film d’animation :

Nibbles (Christopher Hinton)

Meilleur documentaire :

Ce qu’il reste de nous

(François Prévost et Hugo Latulippe)

Meilleure coiffure :

Michelle Côté (Ma vie en cinémascope)

Meilleurs maquillages :

Marie-Angèle Breitner-Protat (Ma vie en cinémascope)

Meilleurs costumes :

François Barbeau (Nouvelle-France)

Meilleure musique originale :

Carl Bastien et Dumas (Les aimants)

Meilleure direction artistique :

Normand Sarrazin (Ma vie en cinémascope)

Meilleure direction photo :

Pierre Mignot (Le papillon bleu)

Meilleur montage :

Glenn Berman (Mémoires affectives)

Meilleur son :

Donald Cohen, Marie-Claude Gagné, Michel Descombes et Pierre Juteau (Ma vie en cinémascope)

Meilleur exploitant :

Cinéma Beaubien

Film s’étant le plus illustré hors Québec :

Les invasions barbares (Denys Arcand)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

Camping sauvage

Meilleur acteur de soutien :

Jean Lapointe (Le dernier tunnel)

Meilleure actrice de soutien :

Ex aequo :

Brigitte Lafleur (Elles étaient cinq)

Sylvie Moreau (Les aimants)

Meilleur acteur :

Roy Dupuis (Mémoires affectives)

Meilleure actrice :

Pascale Bussières (Ma vie en cinémascope)

Prix Jutra Hommage :

Michel Brault

 

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 2006

 

 

Meilleur film :

C.R.A.Z.Y.

Meilleure réalisation :

Jean-Marc Vallée (C.R.A.Z.Y.)

Meilleur scénario :

Jean-Marc Vallée et François Boulay (C.R.A.Z.Y.)

Meilleur court-métrage :

Une chapelle blanche (Simon Lavoie)

Meilleur film d’animation :

Dehors novembre (Patrick Bouchard)

Meilleur documentaire :

Ex aequo :

La classe de madame Lise (Sylvie Groulx)

Gilles Carle ou l’indomptable imaginaire

(Charles Binamé)

Meilleure coiffure :

Réjean Goderre (C.R.A.Z.Y.)

Meilleurs maquillages :

Micheline Trépanier (C.R.A.Z.Y.)

Meilleurs costumes :

Ginette Magny (Les Boys IV)

Meilleure musique originale :

Daniel Bélanger (L’audition)

Meilleure direction artistique :

Patrice Bricault-Vermette (C.R.A.Z.Y.)

Meilleure direction photo :

Pierre Mignot (C.R.A.Z.Y.)

Meilleur montage :

Paul Jutras (C.R.A.Z.Y.)

Meilleur son :

Yvon Benoît, Daniel Bisson, Martin Pinsonnault, Mira Mailhot, Jean-François Sauvé, Simon Meilleur, Mireille Morin, Bernard Gariépy-Strobl et Luc Boudrias

(C.R.A.Z.Y.)

Meilleur exploitant :

Cinéma Pine

Film s’étant le plus illustré hors Québec :

C.R.A.Z.Y. (Jean-Marc Vallée)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

C.R.A.Z.Y.

Meilleur acteur de soutien :

Michel Côté (C.R.A.Z.Y.)

Meilleure actrice de soutien :

Danielle Proulx (C.R.A.Z.Y.)

Meilleur acteur :

Marc-André Grondin (C.R.A.Z.Y.)

Meilleure actrice :

Élise Guilbault (La neuvaine)

Prix Jutra Hommage :

Denise Filiatrault

 

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 2007

 

 

Meilleur film :

Congorama

Meilleure réalisation :

Philippe Falardeau (Congorama)

Meilleur scénario :

Philippe Falardeau (Congorama)

Meilleur court ou moyen métrage :

Les eaux mortes (Guy Édoin)

Meilleur film d’animation :

McLaren’S Negatives (Marie-Josée St-Pierre)

Meilleur documentaire :

À force de rêve (Serge Giguère)

Meilleure coiffure :

Ginette Cérat-Lajeunesse (Le secret de ma mère)

Meilleurs maquillages :

Marie-Angèle Breitner (Un dimanche à Kigali)

Meilleurs costumes :

Michèle Hamel (Un dimanche à Kigali)

Meilleure musique originale :

Jorane (Un dimanche à Kigali)

Meilleure direction artistique :

André-Line Beauparlant (Un dimanche à Kigali)

Meilleure direction photo :

Pierre Mignot (Un dimanche à Kigali)

Meilleur montage :

Jean-François Bergeron (Bon cop, bad cop)

Meilleur son :

Claude LaHaye, Hans Peter Strobl et Marie-Claude Gagné (Un dimanche à Kigali)

Meilleur exploitant :

Stéphane Tremblay (Élysée de Granby)

Film s’étant le plus illustré hors Québec :

C.R.A.Z.Y. (Jean-Marc Vallée)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

Bon cop, bad cop

Meilleur acteur de soutien :

Gabriel Arcand (Congorama)

Meilleure actrice de soutien :

Fanny Mallette (Cheech)

Meilleur acteur :

Paul Ahmarani et Olivier Gourmet (Congorama)

Meilleure actrice :

Céline Bonnier (Délivrez-moi)

Prix Jutra Hommage :

Pierre Curzi

 

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 2008

 

 

Meilleur film :

Continental, un film sans fusil

Meilleure réalisation :

Stéphane Lafleur (Continental, un film  sans fusil)

Meilleur scénario :

Stéphane Lafleur (Continental, un film  sans fusil)

Meilleur court-métrage :

Notre prison est un royaume (Simon Galiero)

Meilleur film d’animation :

Isabelle au bois dormant (Claude Cloutier)

Meilleur documentaire :

Le peuple invisible (Richard Desjardins et Robert Monderie)

Meilleure coiffure :

Réjean Forget (Ma tante Aline)

Meilleurs maquillages :

Diane Simard (L’âge des ténèbres)

Meilleurs costumes :

Carlo Poggioli et Kazuko Kurosawa (Soie)

Meilleure musique originale :

Catherine Major (Le ring)

Meilleure direction artistique :

François Séguin (Soie)

Meilleure direction photo :

Alain Dostie (Soie)

Meilleur montage :

Éric Drouin (Nitro)

Meilleur son :

Claude Lahaye, Claude Beaugrand, Hans Peter Strobl, Bernard Gariépy Strobl et Olivier Calvert (Soie)

Meilleur exploitant :

Pascal Paquin (Cinéma Galaxy de Victoriaville)

Film s’étant le plus illustré hors Québec :

Bon cop, bad cop (Érik Canuel)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

Les trois petits cochons

Meilleur acteur de soutien :

Réal Bossé (Continental, un film sans fusil)

Meilleure actrice de soutien :

Laurence Leboeuf (Ma fille, mon ange)

Meilleur acteur :

Roy Dupuis (J’ai serré la main du diable)

Meilleure actrice :

Guylaine Tremblay (Contre toute espérance)

Prix Jutra Hommage :

Jean-Claude Labrecque

 

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 2009

 

 

Meilleur film :

Ce qu’il faut pour vivre

Meilleure réalisation :

Lyne Charlebois (Borderline)

Meilleur scénario :

Bernard Émond, Benoît Pilon (Ce qu’il faut pour vivre)

Meilleur court-métrage :

Next Floor (Denis Villeneuve)

Meilleur film d’animation :

Le nœud de cravate (Jean-François Lévesque)

Meilleur documentaire :

Sous la cagoule, un voyage au bout de la torture

(Patricio Henriquez)

Meilleure coiffure :

Martin Lapointe (Maman est chez le coiffeur)

Meilleurs maquillages :

Kathryn Casault (Babine)

Meilleurs costumes :

Carmen Alie (Babine)

Meilleure musique originale :

Normand Corbeil et Serge Fiori (Babine)

Meilleure direction artistique :

Nicolas Lepage (Babine)

Meilleure direction photo :

André Turpin (C’est pas moi, je le jure)

Meilleur montage :

Yvann Thibaudeau (Borderline)

Meilleur son :

Dominique Chartrand, Olivier Calvert, Louis Gignac, Gavin Fernandes (Babine)

Film s’étant le plus illustré hors Québec :

Maman est chez le coiffeur (Léa Pool)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

Cruising Bar 2

Meilleur acteur de soutien :

Normand D’Amour (Tout est parfait)

Meilleure actrice de soutien :

Angèle Coutu (Borderline)

Meilleur acteur :

Natar Ungalaaq (Ce qu’il faut pour vivre)

Meilleure actrice :

Isabelle Blais (Borderline)

Prix Jutra Hommage :

Fernand Dansereau

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 2010

 

 

Meilleur film :

J’ai tué ma mère

Meilleure réalisation :

Denis Villeneuve (Polytechnique)

Meilleur scénario :

Xavier Dolan (J’ai tué ma mère)

Meilleur court-métrage :

Danse macabre (Pedro Pires)

Meilleur film d’animation :

Robe de guerre (Michèle Cournoyer)

Meilleur documentaire :

Le dernier train (Lixi Fan)

Meilleure coiffure :

Linda Gordon (1981)

Meilleurs maquillages :

Colleen Quinton (Cadavres)

Meilleurs costumes :

Judy Jonker (Dédé à travers les brumes)

Meilleure musique originale :

Dédé Fortin, Les Colocs et Éloi Painchaud (Dédé à travers les brumes)

Meilleure direction artistique :

David Pelletier (Dédé à travers les brumes)

Meilleure direction photo :

Pierre Gill (Polytechnique)

Meilleur montage :

Richard Comeau (Polytechnique)

Meilleur son :

Pierre Blain, Claude Beaugrand et Stéphane Bergeron (Polytechnique)

Film s’étant le plus illustré hors Québec :

J’ai tué ma mère (Xavier Dolan)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

De père en flic

Meilleur acteur de soutien :

Maxime Gaudette (Polytechnique)

Meilleure actrice de soutien :

Sandrine Bisson (1981)

Meilleur acteur :

Sébastien Ricard (Dédé à travers les brumes)

Meilleure actrice :

Anne Dorval (J’ai tué ma mère)

Prix Jutra Hommage :

René Malo

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 2011

 

 

Meilleur film :

Incendies

Meilleure réalisation :

Denis Villeneeuve (Incendies)

Meilleur scénario :

Denis Villeneuve et Valérie Beaugrand-Champagne (Incendies)

Meilleur court-métrage :

M’ouvrir (Albéric Aurtenèche)

Meilleur film d’animation :

Les journaux de Lipsett (Théodore Ushev)

Meilleur documentaire :

Pierre Falardeau (Carmen Garcia et German Gutierrez)

Meilleure coiffure :

Réjean Goderre (Barney’s Version)

Meilleurs maquillages :

Adrien Morot (Barney’s Version)

Meilleurs costumes :

Sophie Lefebvre (Incendies)

Meilleure musique originale :

Guy Bélanger et Benoît Charest (Route 132)

Meilleure direction artistique :

André-Line Beauparlant (Incendies)

Meilleure direction photo :

André Turpin (Incendies)

Meilleur montage :

Monique Dartonne (Incendies)

Meilleur son :

Sylvain Bellemarre, Jean Umansky et Jean-Pierre Laforce (Incendies)

Film s’étant le plus illustré hors Québec :

Les amours imaginaires (Xavier Dolan)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

Piché : Entre ciel et terre

Meilleur acteur de soutien :

Jean Lapointe (À l’origine d’un cri)

Meilleure actrice de soutien :

Dorothée Berryman (Cabotins)

Meilleur acteur :

Claude Legault (10½)

Meilleure actrice :

Lubna Azabal (Incendies)

Prix Jutra Hommage :

Jean Lapointe

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 2012

 

 

Meilleur film :

Monsieur Lazhar

Meilleure réalisation :

Philippe Falardeau (Monsieur Lazhar)

Meilleur scénario :

Philippe Falardeau (Monsieur Lazhar)

Meilleur court-métrage :

Trotteur (Arnaud Brisebois et Francis Leclerc)

Meilleur film d’animation :

Dimanche (Patrick Doyon)

Meilleur documentaire :

Ce cœur qui bat (Philippe Lesage)

Meilleure coiffure :

Denis Parent (Gerry)

Meilleurs maquillages :

Julie Casault (Gerry)

Meilleurs costumes :

François Barbeau (Pour l’amour de Dieu)

Meilleure musique originale :

Martin Léon (Monsieur Lazhar)

Meilleure direction artistique :

Patrice Vermette (Café de Flore)

Meilleure direction photo :

Pierre Cottereau (Café de Flore)

Meilleur montage :

Élisabeth Olga-Tremblay (Snow And Ashes)

Meilleur son :

Pierre Bertrand, Mathieu Beaudin, Sylvain Bellemarre et Bernard Gariépy-Strobl (Monsieur Lazhar)

Film s’étant le plus illustré hors Québec :

Incendies (Denis Villeneuve)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

Starbuck

Meilleur acteur de soutien :

Émilien Néron (Monsieur Lazhar)

Meilleure actrice de soutien :

Sophie Nélisse (Monsieur Lazhar)

Meilleur acteur :

Gilbert Sicotte (Le vendeur)

Meilleure actrice :

Vanessa Paradis (Café de Flore)

Prix Jutra Hommage :

Paule Baillargeon

 

 

 

 

 

La Soirée des Jutra 2013

 

 

Meilleur film :

Rebelle

Meilleure réalisation :

Kim Nguyen (Rebelle)

Meilleur scénario :

Kim Nguyen (Rebelle)

Meilleur court-métrage :

Là où je suis (Myriam Magassouba)

Meilleur film d’animation :

Bydlo (Patrick Bouchard)

Meilleur documentaire :

Over My Dead Body (Brigitte Poupart)

Meilleure coiffure :

Michelle Côté et Martin Lapointe (Laurence Anyways)

Meilleurs maquillages :

Kathy Kelso et Colleen Quinton (Laurence Anyways)

Meilleurs costumes :

Carmen Élie (Ésimésac)

Meilleure musique originale :

Viviane Auudet, Robin-Joël Cool et Éric West-Millette (Camion)

Meilleure direction artistique :

Anne Pritchard (Laurence Anyways)

Meilleure direction photo :

Nicolas Bolduc (Rebelle)

Meilleur montage :

Richard Comeau (Rebelle)

Meilleur son :

Claude LaHaye, Martin Pinsonneault et Bernard Gariépu-Strobl (Rebelle)

Film s’étant le plus illustré hors Québec :

Monsieur Lazhar (Philippe Falardeau)

Billet d’or (Le plus d’entrées) :

Omertà

Meilleur acteur de soutien :

Serge Kanyinda (Rebelle)

Meilleure actrice de soutien :

Sabrina Ouazani (Inch’Allah)

Meilleur acteur :

Julien Poulin (Camion)

Meilleure actrice :

Rachel Mwanza (Rebelle)

Prix Jutra Hommage :

Michel Côté