Spécial Téléromans – Automne 2012

Voici un aperçu des téléromans et téléséries qui vous attendent cet automne à la télévision québécoise…

 

 

Au menu

(Cliquez sur le titre pour lire l’article)

 

 

 

30 vies

Lance et compte : La déchirure

Tranches de vie

Adam et Ève

Les bobos

Tu m’aimes-tu ?

Destinées

Les Parent

Un sur deux

En thérapie

Mauvais karma

Unité 9

L’auberge du chien noir

O’

Yamaska

La galère

Toute la vérité

Les rediffusions

 

      

 

 

 

 

 

« En thérapie »

Psychanalyse à l’état pure !

Du lundi au vendredi, 22h00, dès le 10 septembre

À TV5

 

Nous avons rarement l’occasion de commenter des séries présentées sur TV5. Pourtant, cet automne, nous aurons droit à une série québécoise, adapté d’une série israélienne, « Be Tipful ». C’est à Nadine Bismuth qu’on a demandé de transposer les personnages dans la réalité de chez-nous. Présentée 5 jours par semaine, la série  a son concept bien particulier. Tout se passe dans le bureau du psychanalyste Philippe Jacob. Nous y serons témoins des rencontres qu’il tient avec ses patients. Chaque jour de la semaine est consacré à un client différent. Ainsi, le lundi, c’est Sara qui consulte. Cette étudiante en médecine a un aveu bien particulier à faire à son thérapeute : elle est en amour avec lui. Comment réagira-t-il ? Le mardi, c’est au tour d’Éric de prendre place dans le fauteuil et de raconter son drame : ce soldat est au repos forcé après avoir tué par erreur 14 enfants au cours d’une opération militaire. Quant à la jeune Noémie, une gymnaste de 17 ans, elle est contrainte de venir rencontrer Philippe tous les mercredis. Avec de grands espoirs olympiques, ses parents s’impliquent eux aussi dans la thérapie. Le jeudi, on cède la place à un couple en crise : David et Florence sont allés en clinique de fertilité pour avoir un deuxième enfant, mais maintenant que madame est enceinte, ils ne sont plus certains de le désirer. Pour ce qui est du vendredi, qui confiera ses problèmes ? Nul autre que notre psy lui-même, Philippe, qui est aussi en proie à une crise. Il demande donc l’aide de Françoise, son mentor qui lui a jadis enseigné.

Distribution

 

Philippe Jacob : François Papineau

Marie : Pascale Bussières

Xavier : Josquin Beauchemin

Lou : Julianne Côté

Sara : Bénédicte Décary

Éric Lachapelle : Alexandre Goyette

Noémie : Laurie Fortin-Babin

Étienne : Charles Bender

Geneviève : Maxime Morin

Florence : Macha Limonchik

David : Sébastien Ricard

Françoise : Élise Guilbault

Jacques Lachapelle : Daniel Gadouas

Entraîneur : Mathieu Quesnel

 

 

 

 

 

« Un sur deux »

Les ex…

Le mardi, 19h30, dès le 5 septembre

À TVA

 

Avez-vous déjà rêvé de tout laisser tomber et de partir pour l’aventure sur un coup de tête ? Michel Gascon, lui, l’a fait. Du jour au lendemain, il abandonne sa conjointe depuis 17 ans, Luce, ainsi que leur fille Léa, il quitte ses amis et son emploi dans une quincaillerie qu’il gérait conjointement avec Luce. Tout ça ? Pourquoi ? Pour partir sur un voilier avec Romane, une femme riche de qui il s’était épris. Mais voilà qu’au bout de trois mois, le rêve n’est pas ce qu’il avait envisagé et il décide de rentrer à la maison. C’est autour de ce retour que s’articule la nouvelle série de TVA écrite par Donald Bouthillette et Daniel Chiasson. Mais si Michel croyait revenir et reprendre la vie telle qu’elle était, il se faisait bien des idées. Luce n’a pas encore digéré le départ précipité de son homme qui l’a laissé avec des problèmes financiers, notamment. Elle n’est pas prête à reprendre la vie commune, mais accepte toutefois qu’il s’installe dans le logement au-dessus de chez-elle. Ce sera plus pratique pour revoir sa fille. À la quincaillerie, Luce se démène, mais les affaires périclitent. Elle reconnaît que Michel avait un talent indéniable pour la vente. Pour éviter le pire, elle accepte qu’il reprenne le travail à ses côtés en précisant bien qu’elle séparait la vie personnelle de la vie professionnelle. 10 épisodes de cette nouvelle comédie seront présentés cet automne.

Distribution

 

Michel Gascon : Claude Legault

Luce Belmont : Céline Bonnier

Léa Belmont-Gascon : Camille Felton

Raymond Belmont : Paul Savoie

Jean-François Marchand : Claude Despins

Micheline Nadeau : Kathleen Fortin

Nathalie Demers : Geneviève Laroche

Louis-Alexandre Dubuc : Daniel Thomas

Conjointe de J.-François : Marie Charlebois

 

 

 

 

 

« Unité 9 »

Une femme en prison !

Le mardi, 20h00, dès le 11 septembre

À Radio-Canada

 

« Unité 9 » marque deux retours importants pour la télé : celui de Guylaine Tremblay comme vedette principale d’un téléroman et celui de Danielle Trottier, l’auteure, qui a mis fin à « La promesse » au cours de la dernière saison. Nous apprendrons donc à connaître Marie Lamontagne, une enseignante de 48 ans, qui est condamné à purger une peine d’emprisonnement à l’établissement fédéral de Lietteville. Elle doit donc quitter sa famille, dont ses deux enfants. D’ailleurs, son fils Sébastien entretient une relation orageuse avec sa mère et préfère couper les ponts. Elle se retrouve donc à l’Unité 9, une espèce de bungalow où les femmes condamnées doivent apprendre à vivre ensemble. Elle y retrouve Élise, la doyenne, qui y vit depuis 24 ans et qui connaît tous les rouages de l’endroit. Elle apprendra à y connaître également Suzanne, Michèle, Laurence et Jeanne, qui aurait bien aimé que la place libre soit attribuée à Shandy, une multirécidiviste qu’elle connaît bien et qui recevait sa sentence le même jour. Marie, qui veut se faire discrète, tentera de céder sa place, mais sans succès. Tout ce groupe de femmes doit également faire face à l’autorité des IPL, les intervenantes de première ligne, Caroline et Agathe, qui ont reçu des ordres de la direction. En effet, le directeur Normand Despins souhaite durcir les règles de vie. Mais une question nous brûle toujours les lèvres : qu’a fait Marie pour mériter une peine de prison aussi sévère ? Il semble qu’on le saura seulement en écoutant la série…

Distribution

 

Marie Lamontagne : Guylaine Tremblay

Jeanne Biron : Ève Landry

Laurence Belleau : Sarah-Jeanne Labrosse

Michèle Paquette : Catherine Proulx-Lemay

Suzanne Beauchemin : Céline Bonnier

Élise Beaupré : Micheline Lanctôt

Shandy Galarneau : Suzanne Clément

Normand Despins : François Papineau

Caroline Laplante : Salomé Corbo

Agathe Boisbriand : Mariloup Wolfe

Léa Petit : Frédérique Dufort

Sébastien Petit : Olivier Barrette

Lucie Lamontagne : Émilie Bibeau

Yvon Lamontagne : Pierre Collin

Adrien Petit : Michel Forget

Benoît : Patrice L’Écuyer

Georges Ste-Marie : Paul Doucet

 

 

 

 

 

« Adam et Ève »

Une vie en trois temps !

Le mercredi, 21h00, dès le 12 septembre

À Radio-Canada

 

Claude Meunier est de retour à la télévision en tant qu’auteur de la nouvelle série « Adam et Ève ». Mais attention, que les fans de « La petite vie » se le tiennent pour dit : « Adam et Ève » n’est pas une série absurde comme l’était le classique de la télévision. Il s’agit plutôt d’une série réaliste racontant l’histoire d’un même couple à trois âges différents de la vie : mi-vingtaine, 40 ans et 80 ans. Autour d’eux, à chacun des âges, on retrouvera leurs enfants et les mêmes amis. Il existe tout de même une touche de fantaisie puisque les trois couples que nous verrons vivent tous en 2012, dans le même triplex, mais sans se croiser. Pour les interpréter, on a choisi les mêmes comédiens qu’on vieillit à l’aide du maquillage : Pierre-François Legendre et Sophie Cadieux. Au début de sa vie, Adam a des rêves artistiques bien établies et pleine de projets qui, l’espère-t-il, le mèneront jusqu’aux Oscars alors qu’Ève étudie en médecine. À 40 ans, Adam tourne des publicités au goût douteux alors que sa conjointe est infirmière. Finalement, à 80 ans, l’homme ne mâche pas ses mots et ne craint pas de donner son opinion, surtout que sa douce est maintenant presque sourde. À chaque émission, une thématique y est abordée et chacun des couples y réagit avec les aspirations de son âge. C’est ainsi qu’on traitera notamment de jalousie, de maladie, d’illusions ou de mensonges. Malgré les aléas de la vie, l’auteur a voulu montrer comment un couple se transforme avec les années et s’épanouit avec le temps, ce qui est de plus en plus rare aujourd’hui. En plus de signer les textes, Claude Meunier aborde pour la première fois la réalisation de sa série.

Distribution

 

Adam : Pierre-François Legendre

Ève : Sophie Cadieux

Carl : Patrice Bélanger

Lily : Marilyn Castonguay

Olivier : Simon Labelle-Ouimet

Valérie : Anne-Élisabeth Bossé

Mario : Éric Bruneau

William : Marc Messier

Sophie : Marie-Soleil Dion

 

 

 

 

 

« Lance et compte : La déchirure »

Des situations crève-cœur !

Le mercredi, 21h00, dès le 26 septembre

À TVA

 

Après une incursion du côté du cinéma, « Lance et compte » est de retour à la télé. Pour faire suite au film, le National est toujours en reconstruction après le terrible accident d’autobus qui a décimé l’équipe. On décide de dévoiler un mémorial en hommage aux victimes de cet accident. Marc Gagnon prend la direction de l’équipe et confie momentanément le poste d’entraîneur à Pierre Lambert. Momentanément ? C’est du moins ce que Marc croit car il a bien l’intention de redevenir le coach, mais Pierre ne le voit pas ainsi : il vend son agence et compte bien rester en poste. Une chicane est à prévoir entre les deux beaux-frères. Parlant de sa vie privée, Marc a bien d’autres chats à fouetter. Avec Suzie, il est devenu famille d’accueil en prenant en charge le jeune Benoît, abandonné par sa mère Marie-Jo. Mais un beau jour, Marie-Jo est de retour avec un gourou dans l’espoir de récupérer son fils. La situation dégénère et se rend même jusqu’en cour. C’est le juge qui tranchera pour déterminer qui aura la garde de Benoît. Marc a bien d’autres soucis avec le National. Son gardien de but, Alex Beauchesne, n’est plus assidu et manque plusieurs parties. Serait-ce parce que sa sœur est membre d’une gang de rue ? Le capitaine du National, Mike Ludano, a changé lui aussi. Il se laisse aller et n’a plus de cœur dans le jeu. Guy Lambert doit faire un choix déchirant. Sa blonde, Joanie, a l’opportunité de réaliser son rêve en reprenant la ferme familial à Roberval. La suivra-t-il ? Même Lucien Boivin est confronté à la jeunesse alors qu’une journaliste compétitrice, Ilsa Trépanier, n’hésite pas à recourir aux nouveaux médias pour dénicher le scoop tant désiré. Il semblerait même qu’elle irait fouiller jusque dans la vie privée des joueurs et dévoilera ainsi l’homosexualité de l’un d’eux. C’est à suivre…

Distribution

 

Pierre Lambert : Carl Marotte

Suzie Lambert : Marina Orsini

Marc Gagnon : Marc Messier

Guy Lambert : Jason Roy-Léveillée

Francis Gagnon : Louis-Philippe Dandenault

Mathias Ladouceur : Karim Toupin-Chaïeb

François Pétel : Emmanuel Auger

Alex Beauchesne : Fayolle Jean Jr

Philippe Lalumière : Dave Morissette

Mike Ludano : Peter Miller

Cathou St-Laurent : Hélène Florent

Marie-Jo : Mélissa Désormeaux-Poulin

Howie Maltais : Patrick Goyette

Benoît : Emmanuel Séguin

Joannie Bernard : Laurence Dauphinais

Lucien Boivin : Denis Bouchard

Christine Vachon : Chantal Lacroix

Maurice Nadeau : Luc Proulx

Ilsa Trépanier : Bianca Gervais

Chantale Filion : Sophie Prégent

Gilles Guilbault : Michel Forget

Jacques Mercier : Yvan Ponton

Mac Templeton : Éric Hoziel

 

 

 

 

 

« Tu m’aimes-tu ? »

Un homme en peine d’amour !

Le mercredi, 21h30, dès le 12 septembre

À Radio-Canada

 

C’est à une comédie dramatique que nous convient les auteurs Frédéric Blanchette et Steve Laplante. Même si le sujet est sérieux, ils ont voulu rendre le projet lumineux, avec des côtés un peu plus humoristique, comme la vie peut nous en apporter. L’histoire raconte la peine d’amour de Fred qui vient d’être laissé par sa blonde, Valérie. Il vit très mal avec cette peine au point où il ira même jusqu'à fréquenter un groupe pour personnes en deuil, faisant croire que sa conjointe est décédée. Son meilleur ami, Dave, est là pour l’épauler, bien sûr, mais il est loin de vivre la même réalité : en couple avec Judith depuis très longtemps, il est aussi père de deux fillettes. Photographe de profession, Fred revoit souvent son ex, Valérie, ce qui ne l’aide pas à couper le cordon. Un petit béguin viendra le rassurer un peu : sa voisine Mélanie prendra une plus grande place dans sa vie, sans pourtant devenir celle avec qui partager sa vie. Mélanie est plutôt du genre à « consommer » les hommes de façon compulsive et répétitive. Pour elle, une relation avec Fred impliquerait de le revoir, ce qui va contre ses principes. Elle pourrait toutefois être une porte ouverte vers une autre relation pour le jeune homme en peine d’amour. C’est Podz qui réalise les 13 épisodes de 30 minutes de cette nouvelle série.

Distribution

 

Fred : Sébastien Huberdeau

Dave : Steve Laplante

Mélanie : Magalie Lépine-Blondeau

Valérie : Bianca Gervais

Judith : Isabelle Blais

Catherine : Virginie Morin

Jean : Frédéric Blanchette

Gilles : Guy Thauvette

Thomas : Éric Bruneau

Charles : Stéphane Breton

Jonathan : Benoît Langlais

Marthe : Monique Spaziani

Yvon : Julien Poulin

Jean-Pierre : Stéphane Gagnon

Jean-Luc : Michel Bérubé

 

 

 

 

 

« Les bobos »

La Clique du Plateau !

Le vendredi, 20h00, dès le 14 septembre

À Télé-Québec

 

En apercevant le titre de cette nouvelle comédie mettant en vedette Marc Labrèche et Anne Dorval, on se demande ce qu’il veut bien dire. Le terme « bobo », c’est pour « bourgeois bohème », une expression qu’on associe à la fameuse « clique du Plateau Mont-Royal » dont on parle tant depuis quelques années. Elle fait référence à ces gauchiste alter-mondialiste branchés qui ont leur opinion sur la moindre chose, ce qui se prête bien à une série à sketches. Les bobos que nous suivrons sont Étienne et Sandrine qui vivront toute une série de mésaventures les amenant à discourir. Ainsi, en allant faire prendre leur photo de passeport à la pharmacie, l’employée qui porte le hijab les entraîne à parler de racisme. On pourra les voir aussi bien à un spectacle qu’en train de louer une Bixi. Le couple aura même l’occasion d’inviter Xavier Dolan à souper à son retour de Cannes. Certaines situations, justement, nous permettront de voir des artistes invités jouer leur propre rôle, dont le comédien James Hyndman et le cinéaste Denys Arcand. Les bobos sont presque seuls dans l’univers de cette série, mais ils reçoivent à l’occasion un couple d’amis, Georges et Nancy, qui vivent en banlieue, à St-Eustache, et qui n’ont pas du tout le même style de vie. C’est à suivre…

Distribution

 

Étienne : Marc Labrèche

Sandrine : Anne Dorval

Georges : Pierre Brassard

Nancy: Jennie-Anne Walker

 

 

 

 

 

 « 30 vies »

Place à Angie !

Du lundi au jeudi, 19h00, dès le 10 septembre

À Radio-Canada

 

Cet automne, pour la troisième saison de « 30 vies », le focus se tourne vers Angie, un professeur en art dramatique personnifié par Élise Guilbault. On reste toutefois à l’école du Vieux-Havre où l’on a aussi connu Gabrielle Fortin et Vincent « Le Pic » Picard, interprétés par Marina Orsini et Guillaume Lemay-Thivierge. Mais contrairement à ces derniers, Angie ne fait pas l’unanimité à l’école. Il y a des professeurs qu’on aime, d’autres qui suscitent davantage la controverse, comme Angie. Mais Angie a un point commun avec Gabrielle et Vincent : le deuil. Elle porte en elle cette blessure, mais l’auteur nous rappelle que le deuil n’est pas seulement relié à un décès. Le fils d’Angie a 26 ans et il enseigne lui aussi au Vieux-Havre. Il est plus conservateur et il a une vie plus rangée que sa mère. À travers les semaines, on découvrira chacun des élèves d’Angie à travers leurs joies et leurs difficultés. Autour d’eux, on retrouve le personnel de soutien qui fait le lien entre les saisons : les directeurs Miles et Boudrias, l’enseignante Ariane Lesage, la travailleuse sociale Karine Pagé ainsi que le travailleur de rue Richard Sanscartier avec qui Angie pourrait même avoir une idylle si on se fie à ce que l’auteure a raconté au magazine La Semaine. De plus, un nouveau directeur adjoint, plus jeune, se joint à l’équipe de direction. Il s’agit de Raphaël Chénier-Leduc.

Distribution

 

Angie Caron : Élise Guilbault

Stéphane Boudrias : Louis Champagne

François Miles : Widemir Normil

Raphaël Chénier-Leduc : Benoît McGinnis

Ariane Lesage : Nathalie Mallette

Éric Lupien : Patrick Drolet

Richard Sanscartier : Dan Bigras

André Hamelin : Patrice Robitaille

Le garagiste Paradis : Jean-Michel Anctil

Karine Pagé : Anne-Elisabeth Bossé

  

 

 

 

 

« Les Parent »

De la grande visite !

Le lundi, 19h30, dès le 17 septembre

À Radio-Canada

 

Pour entamer leur cinquième saison, « Les Parent » recevront une visite de marque lors du tout premier épisode. Un cousin de Louis-Paul doit faire des rénovations chez-lui. Pendant ce temps, il vient donc habiter une semaine avec eux. Qui est ce cousin ? Nul autre que le chanteur Kevin Parent. Les filles sont toutes pâmées sur lui, mais les gars ont plutôt hâte qu’il retourne d’où il vient. Seul Zak se trouvera un allié qui lui enseigne les rudiments de la guitare. Parlant de Zak, il connaîtra une année charnière alors qu’il entre de plein pied dans l’adolescence. Il doit s’adapter au rythme de l’école secondaire. Bien qu’Oli soit à la même école que lui, il ne pourra pas compter sur son support pour l’intégration : terminant son secondaire, Oli prépare déjà le bal. De plus, il a une femme dans sa vie, Mélissa. Et quand on dit « femme », c’est le bon mot : elle passe du temps à se préparer, se coiffer, se maquiller. Elle est féminine à l’extrême. Alors quand elle est prête, pas question d’aller faire du karting pour défaire sa coiffure. Mais Oli l’aime à ne plus en voir clair. Quant à l’aîné, Thomas, il a maintenant 18 ans. Il peut conduire sa voiture, boire de l’alcool et travailler également dans un fast-food. Son grand esprit de liberté lui fera-t-il oublié qu’il y a encore des règles chez ses parents, même s’il est majeur ? Au cours de  la saison, nous verrons également les Parent dans différentes situations, notamment lors d’une journée en ski. C’est donc à ne pas manquer…

 Distribution

 

Louis-Paul : Daniel Brière

Nathalie : Anne Dorval

Thomas : Joey Scarpellino

Olivier : Raphaël Grenier-Benoît

Zacharie : Louis-Philippe Beauchamp

Marie : Marie-Chantal Perron

Benoît : Alexis Martin

Bernard : Marcel Sabourin

Madeleine : Louise Turcot

Anaïs : Maude Carmel-Ouellet

Mélissa : Charlotte Legault

Jesse : Jean-Carl Boucher

Zoé : Sophie Nélisse

Frédo : Aliocha Schneider

Cédrick : Émilien Néron

Maxime : Pierre-Luc Funk

Artiste invité : Kevin Parent

 

 

 

 

 

« Tranches de vie »

Quand les enfants prennent toute la place !

Le lundi, 19h30, dès le 10 septembre

À TVA

 

Jean-Guy et Claire forment la parfaite famille reconstituée de la série. Maintenant que la petite Delphine a sept mois et que les choses commencent à se tasser, voilà que Claire croit à nouveau être enceinte. Le couple ne peut envisager d’agrandir la famille une fois de plus ce qui pousse Jean-Guy à subir une vasectomie. Il n’est pas certain de vouloir y aller, mais Claire lui lance un ultimatum qu’il ne peut refuser. Les deux autres enfants du couple grandissent et Samuel aura même sa première blonde. Du côté de Suzanne et Luc, les nouveaux mariés apprivoisent la vie à deux. Suzanne ne peut plus mettre son homme à la porte quand ça fait son affaire. Ils doivent plutôt développer l’art du compromis. Chez les plus jeunes, Amélie en est à un point tournant de sa vie. Elle doit travailler pour une compagnie qui ne partage pas nécessairement ses idéaux écologiques. Mathieu aussi entre dans le quotidien de la vie. Mais lorsque le couple se retrouve, le coloc, Bruno, est toujours dans les parages. C’est pourquoi Amélie décide de lui présenter une amie, en espérant que lui vienne l’idée de se bâtir sa propre vie. Finalement, les plus vieux, Murielle et Daniel, ont eux aussi une vie centrée sur leur fils. Éric ne coupe pas facilement le cordon, même si sa relation avec Nathalie devient de plus en plus sérieuse. C’est Murielle qui aura le plus à faire afin de supporter cette belle-fille qui lui est très antipathique.

Distribution

 

Murielle Tremblay : Pauline Martin

Daniel Pelletier : Raymond Bouchard

Suzanne Godin : Josée Deschênes

Luc Faucher : Emmanuel Bilodeau

Claire Lussier : Édith Cochrane

Jean-Guy Laliberté : Jean-Michel Anctil

Amélie Giroux : Émilie Bibeau

Mathieu Côté : Steve Laplante

Bruno Roy : Maxime Tremblay

Samuel : William Legault-Lacasse

Carolanne Laliberté : Lauri-Anne Proulx

Delphine : Noémie et Mégane Pesant

Éric Pelletier : Benoît Mauffette

Nathalie : Annie Charland

Richard : Sébastien Gauthier

Véronique : Marie-Soleil Dion

Lionel : Claude Préfontaine

 

 

 

 

 

« L’auberge du chien noir »

Une enquête pour meurtre !

Le lundi, 20h00, dès le 10 septembre

À Radio-Canada

 

C’est sur une note dramatique que s’ouvre la 11ième saison du téléroman « L’auberge du chien noir ». Arrêtée lors du dernier épisode, Claire se retrouve maintenant au poste de police, faisant partie des suspects dans l’affaire du meurtre de Marcel Boulanger. On sait que cet homme avait agressé Claire lorsqu’elle était enfant, lui donnant ainsi un mobile de crime. On sait aussi que la victime a été anesthésiée avec un produit utilisé en pédiatrie et en médecin vétérinaire. Comme Claire est pédiatre, un plus un font deux. Laurent, dont le cœur balançait toujours entre Claire et Gabrielle, fait son choix très rapidement cette année. En apprenant que c’est Gabrielle qui a dénoncé Claire, Laurent prendra tout de suite le partie de Claire. Il ne demande pas mieux à croire qu’elle est innocente. Heureusement, il n’y a pas que le drame qui secoue l’auberge : plusieurs bébés verront le jour cette année. Catherine et Dominic seront parents. Manon et Alex vivent maintenant ensemble en petite famille. Même Nadia nous annonce une grossesse surprise à la suite de sa liaison avec Joseph. Est-ce que toutes ses naissances donnent l’idée à Charlène de retrouver la fille qu’elle a eue, jadis, avec Georges ? Enfin, un autre mariage aura lieu à l’auberge cette année : celui de Susan et Patrick. Pour la noce, c’est un spectacle des Westerners qui accompagnera les convives. Mais Susan n’est pas dupe : elle réalise que Patrick chantera dans le groupe alors qu’elle sera assise toute seule à la table d’honneur. Il n’en fallait pas plus pour qu’elle décide elle aussi de se donner en spectacle avec son propre groupe, le Caboose Band. De son côté, notre Denis national jubile lorsqu’il est choisit pour représenter les associés « non-Trudeau ».

Distribution

 

Marc Trudeau : Vincent Graton

Philippe Trudeau : Roger Léger

Laurent Trudeau : Renaud Paradis

Ariane Trudeau : Julie Daoust

Élaine Cadieux : Josée Deschênes

Luc Trudeau : Kim Olivier

Mathilde Cadieux : Isabelle Lemme

Janette Cadorette : Élizabeth Chouvalidzé

Denis Filion : François L’Écuyer

Charlène : Évelyne Gélinas

Patrick : Gary Boudreault

Gabrielle Toupin : Évelyne Rompré

Normand Castonguay : Claude Prégent

Richard St-Maurice : Vincent Bilodeau

Susan Morton : Linda Sorgini

Claire Pilon : Catherine Proux-Lemay

Catherine Guimond : Julie Roussel

Dominic Bouchard : Jean-Dominic Leduc

Alex Trépanier : Pierre-Alexandre Fortin

Manon Lesage : Sophie Paradis

Nadia Bouchard : Brigitte Lafleur

Joseph Béraud : Widemir Normil

 

 

 

 

 

« Yamaska »

Alicia en crise !

Le lundi, 20 h 00, dès le 10 septembre

À TVA

 

La dernière saison s’est terminée alors qu’Alicia arrivait au chalet des Harrison armée d’un couteau. Elle venait d’apprendre qu’Olivier la laissait pour retourner avec Ingrid. L’action recommence au lendemain du drame. On apprendra par flash-back qu’Alicia en voulait à la vie d’Ingrid. En s’interposant, Olivier est blessé à la main. Geoffroy, qui a aidé à désamorcer la crise, a réussi à faire entendre raison à Alicia qui s’est calmée. Si Ingrid et Olivier veulent porter plainte à la police, Geoffroy réussit à les inciter à garder le tout secret, d’autant plus qu’Alicia se trouve désormais dans un état plutôt amorphe. Mais il faut se méfier de l’eau qui dort… la saison ne fait que commencer et tout l’amour que Geoffroy peut lui porter ne suffira peut-être pas à sauver la jeune femme blessée. En rentrant chez-elle, après les événements survenus au chalet, Ingrid a une autre surprise : sa chambre a été saccagée par son ex, Vincent. Les Harrison sont en émoi… Et dire qu’ils ne savent même pas à quoi vient d’échapper leur fille. Étienne se remet du cancer qui l’a frappé l’an dernier. Cependant, il doit vivre avec de graves conséquences : il connaît l’impuissance sexuelle. Rachel prend ça en riant, mais le principal intéressé ne voit pas les choses de la même façon. C’est peut-être la fin de leur couple ? Bien mauvais moment pour Rachel qui a déjà bien des problèmes avec son fils Samuel, impliqué dans un réseau de drogues. Hélène a le vent dans les voiles depuis qu’elle a repris sa vie en main. Elle va si bien qu’elle a bien envie de donner sa chance au juge Rainville et de se laisser aller à une relation amoureuse avec lui.

Distribution

 

Julie Davignon : Chantal Fontaine

William Harrison: Normand D’Amour

Philippe Carpentier : Denis Bernard

Réjeanne Gagné : Élise Guilbault

Étienne Brabant Patrick Labbé

Hélène Bouchard : Anne-Marie Cadieux

Rachel Dumont : Nathalie Mallette

Marthe Brabant : Patricia Nolin

Zachary Harrison : Michel Dumont

Frédo Harrison : Gabriel Maillé

Brian Harrison : Yan England

Ingrid Harrison : Roxanne Gaudette-Loiseau

Olivier Brabant : Émile Mailhot

Théo Carpentier : Guillaume Perreault

Geoffroy Carpentier : Pascal Darilus

Sacha Carpentier : Sylvie de Morais-Nogueira

Quentin Tadéo : Richard Robitaille

Alicia Maleski : Audréane Carrier

Samuel Dumont-Roy : Marc-Olivier Lafrance

Juge Paul Rainville : Jean-René Ouellet

Vincent Fortier : Marc-André Brunet

  

 

 

 

 

« Toute la vérité »

Black-out !

Le lundi, 21h00, dès le 17 septembre

À TVA

 

Lors du dernier épisode, Brigitte se rendait dans un bar pour faire la connaissance d’Henri, un gars que Lisanne devait rencontrer. Henri a mis quelque chose dans son verre et Brigitte a perdu contact avec la réalité. Lors du premier épisode de la saison, on retrouve Brigitte qui rentre pas mal amochée. Samuel l’attend avec inquiétude et lui reproche d’avoir trop fêté. Le problème, c’est que Brigitte ne se rappelle plus de ce qui s’est passé. Avec ses explications, elle en viendra à craindre le pire et entamera sa propre enquête pour savoir ce qui s’est passé réellement pendant ce black-out. Un autre drame secoue le couple de Lucie et Marc. Lucie a trompé Marc avec Jean-François lors du dernier épisode. Mais alors qu’ils étaient au lit, Jean-François a subi un malaise cardiaque et est décédé. Marc ignore comment leur ami est mort et Lucie se sent coupable de lui cacher la vérité. Elle devra toutefois se résigner à lui parler avant que la rumeur qui court au palais de justice parvienne jusqu’à ses oreilles. Maxime a maintenant la garde légale de Florence, mais ça ne veut pas dire que tous ses problèmes sont réglés. La petite est encore traumatisée par tout ce qui s’est passé. De plus, le père de Florence, Pierre-Luc, a toujours un droit de décision légal sur l’enfant. Il s’en servira pour donner encore plus de problème à Maxime. Finalement, même s’ils forment désormais un couple officiel, Sylvain et Véronique ont convenu de garder le tout discret.

Distribution

 

Brigitte Desbiens : Hélène Florent

Maxime Cadieux : Émile Proulx-Cloutier

Sylvain Régimbald Jr : Éric Bruneau

Samuel Sabatier : Patrice Robitaille

Marc Hamelin : Denis Bouchard

Dominique Lavergne : Maude Guérin

Véronique Côté : Julie LeBreton

Julia Marques : Lorrah Cortesi

Lisanne Hébert : Geneviève Brouillette

Luc Prégent : Jean-Nicolas Verreault

Lucie Blanchette : Sylvie Boucher

Paul Gagnon : Normand Canac-Marquis

Anaïs Duguay : Salomé Corbo

Simon Auclair : Stéphane Gagnon

Pierre-Luc LeSieur : Alexis Lefebvre

Sylvain Régimbald Sr : Marcel Sabourin

Marie-Louise Régimbald : Louise Portal

Henri Levasseur : Alexandre Goyette

 

 

 

 

 

« La galère »

Dépendantes !!!

Le lundi, 21h00, dès le 17 septembre

À Radio-Canada

 

Pour notre plus grand bonheur, les filles de « La galère » sont de retour pour une cinquième saison. Chacune à sa façon vit une sorte de dépendance, à commencer par Stéphanie, qui veut combler un vide dans sa vie en ayant un autre enfant. Elle garde encore sur le cœur l’avortement de la saison dernière alors qu’elle était enceinte de Romain. Cette année, elle cherche un père pour son futur enfant. Le seul nom qui lui vient en tête est celui de Michel, le père d’Hugo. Reste à savoir s’il acceptera de la suivre dans cette nouvelle aventure. Hugo, que sa mère payait 200$ par livre qu’il lisait, a maintenant pris goût à la lecture au point où il pense même à devenir écrivain. Par ailleurs, Mimi vit un amour fusionnel avec sa fille Rose. Le bébé se retrouve maintenant sans père. Elle aimerait bien que François revienne dans la vie de Rose, mais elle hésite à lui en faire part. Lorsqu’elle doit mettre son enfant en garderie, Mimi se transforme en tigresse. Elle réagit exagérément à la moindre menace. De son côté, Claude est à la recherche de ses origines. Après avoir retrouvé l’an dernier sa mère adoptive qui l’a abandonnée, elle part cette année à la recherche de sa mère biologique. Malgré leur séparation, Antoine sera très présente dans cette quête faisant même beaucoup de démarches à sa place. Claude sera doublement ébranlée par ses enfants cette saison. La première fois sera lorsque sa fille Fred lui demandera de prendre la pilule. Lorsque Claude apprend que Fred est amoureuse d’Hugo, le jeune homme ne sait pas à quel point sa belle-mère lui rendra la vie impossible. Le deuxième choc de Claude surviendra quand son fils Camille fera son coming-out à l’école. Il s’assume tellement que les sarcasmes de ses collègues de classe ne parvienne même pas à l’ébranler. C’est Claude qui a plus de difficulté à digérer cette homosexualité. Finalement, c’est Isabelle qui devra affronter la plus grande des dépendances : la maladie d’Alzheimer gagne du terrain et il est maintenant le temps de l’annoncer à ses amis. Elle se prépare également à mourir dignement et cherche à organiser son suicide assisté. C’est peut-être pour cette raison qu’elle garde contact avec Éric, le motard qui l’a séduite.

Distribution

 

Stéphanie Valois : Hélène Florent

Mimi May : Brigitte Lafleur

Claude Milonga : Anne Casabonne

Isabelle Lévy : Geneviève Rochette

Jacques Ferron : Jeff Boudreault

Antoine Jutras : Gabriel Sabourin

Dominique Nathan : Marc Paquet

François Veilleux : Patrice Godin

Michel : Daniel Parent

Fred : Anne-Marie Compagna

Camille : Antoine Desrochers

Hugo : Pierre-Luc Lafontaine

Sam : Elliot Miville-Deschênes

Tom : Charles-Olivier Pelletier

Elle : Rose Adam

Lou : Alice Morel-Michaud

Emmanuelle : Alizée et Augustine Godin

Martin : Normand Chouinard

Éric : Jean L’Italien

Père d’Éric : André Montmorency

Mme Baer : Andrée Lachapelle

Raphaëlle : Marianne Fortier

Marc Daneau : Denis Bernard

 

 

 

 

 

« O’ »

Infidélités et révélations !

Le mardi, 20h00, dès le 25 septembre

À TVA

 

La vie de PDG n’est pas toujours facile. Parlez-en à Samuel O’Hara dont la compagnie, Agua, a failli être poursuivie l’an dernier. Comment Samuel a-t-il réglé le problème ? En ayant une liaison avec Deborah, la femme qui le menaçait. Même si son épouse Jacqueline lui a toujours pardonné ses incartades par le passé, elle ne sera peut-être pas prête à passer l’éponge une nouvelle fois, d’autant plus que ce n’est pas la grande joie non plus chez leurs enfants. Après le départ de Josée, Charles sombre encore dans la déprime. Philippe et Mina sont toujours à couteaux tirés dans leurs problèmes quotidiens. Louisa veut toujours un enfant, mais son projet pourrait bien être contrecarré. Quant à Kathleen, elle pourrait se réjouir alors que sa famille se réunit pour la célébrer. Mais au lieu de s’en réjouir, la fêtée préférerait oublier qu’elle vient de frapper le cap des 40 ans. Même Gloria, la cadette de la famille, n’est pas au bout de ses peines. Croyant être la fille illégitime de son oncle Robert, elle avait incité Samuel à passer un test d’ADN. Elle a reçu le résultat mais hésite à ouvrir l’enveloppe. Si Robert est son père biologique, comment réagira sa femme Solange et leurs enfants ? Et s’il s’avérait que Samuel est vraiment son père, Gloria perdrait toutes les illusions qu’elle entretient depuis si longtemps et qui lui font espérer être la fille de quelqu’un qui la comprend davantage. Par ailleurs, Agua doit vraiment prendre de l’expansion. Après l’échec du Mexique, Samuel se tourne vers l’autre alternative qu’il avait : acheter les terres des Rémillard. Mais il est trop tard, quelqu’un a déjà mis le grappin dessus et c’est nulle autre que Solange, la belle-sœur de Samuel. Que veut-elle au juste ? La deuxième saison de la série nous le dira.

Distribution

 

Samuel O’Hara : Guy Nadon

Jacqueline O’Hara : Marie Tifo

Charles O’Hara : Stéphane Demers

Kathleen O’Hara : Maxim Roy

Philippe O’Hara : Louis-David Morasse

Louisa O’Hara : Marilyse Bourke

Gloria O’Hara : Geneviève Boivin-Roussy

Josée Carignan : Lynda Johnson

Mina : Noémie Godin-Vigneau

David Albee : Ron Lea

Robert O’Hara : Michel Daigle

Solange : Micheline Lanctôt

McFee : Luc Proulx

Deborah Mills : Fanny Mallette

Théophile : Paul Savoie

Madeleine : Annette Garant

Simon : Charles-Alexandre Dubé

 

 

 

 

 

 « Destinées »

Des couples en crises !

Le mardi, 21h00, dès le 4 septembre

À TVA

 

La cinquième saison de « Destinées » s’est conclue sur une note qui donne le ton à cette sixième saison : Bernard découvrait un mot écrit par Juliette lui demandant de prendre un temps d’arrêt. En ce début d’année, Juliette est de retour dans son appartement et Bernard n’accepte pas son départ. Elle lui reproche sa grande complicité avec Kim qui a pourtant conduit à l’arrestation d’Olivier pour l’agression dont Bernard avait été victime. À ce sujet, Olivier n’a pas fini de causer des soucis et même entre les murs de sa prison, il pourrait faire bien du tort à Kim. Le père de cette dernière est de retour pour les 20 ans de la jeune femme. Thomas, qui n’a jamais cherché à la revoir auparavant, est un être charismatique réussissant à attendrir beaucoup de monde. Il devient même le confident de Roxanne. Seul Bernard lui résiste. Ressentirait-il une certaine jalousie à l’égard de l’ex de Juliette ? Si tel est le cas, tout devrait rentrer dans l’ordre lorsque Bernard fera la connaissance d’Anaïs, une nouvelle cliente qui ne lui est pas indifférente. Un autre couple part à la dérive cette année. Stéphane a déjà annoncé à Camille qu’il la quittait. Reste maintenant à Élizabeth de faire de même pour retrouver Stéphane. Lorsqu’elle se décide à parler à Lucien, en bipolaire qu’il est, il réagit de façon démesurée. Finalement, il fallait bien que nous nous questionnons sur la survie d’un personnage : les auteurs de « Destinées » sont maintenant passés maîtres dans ce genre de suspense. L’an dernier, à pareille date, on se demandait si Bernard survivrait à son agression. Lors du congé de Noël, c’est Solange qui nous a inquiétés alors qu’on s’impatientait de savoir si elle avait réussi sa tentative de suicide. Cette année, c’est au tour de Jean-Marc de soulever le mystère. L’an dernier, alors qu’il succombait à nouveau aux charmes de Camille, il était victime d’une crise cardiaque. L’équipe de production refuse de faire savoir s’il a survécu et les photos de la nouvelle saison ne nous le montre pas. On nous dit qu’il s’agit d’un événement dramatique. Mais est-il mort ou garde-t-il seulement des séquelles ? On le saura lors du premier épisode qui se passe deux semaines après les événements. Camille, qui ignorait qu’il s’était rapproché de Louise, pourrait se confier aux mauvaises personnes au sujet de ce qui a amené Jean-Marc à subir cet infarctus. La révélation pourrait causer bien des remous.

Distribution

 

Bernard Morel : Patrice Godin

Juliette Asselin : Julie McClemens

Rachel Miljours : Catherine Allard

Roxanne Miljour : Sandrine Poirier-Allard

Jean-Marc Provencher : Alain Zouvi

Louise Ferland : Pascale Montpetit

Alexis Provencher : Pierre-Paul Alain

Élisabeth Pellerin : Isabelle Brouillette

Kim Leduc : Mylène St-Sauveur

Olivier Côté : Alexandre Landry

Félix Tanguay : Dany Boudreault

Christian Juneau : David Savard

Solange Germain : Sonia Vachon

Normand Fiset : François Chénier

Annette Léger : Marie-Chantal Perron

Stéphane Simard : Jean-François Beaupré

Lucien Pronovost : Jean L’Italien

Estelle Morel : Micheline Bernard

Jacques Simard : Louis-Georges Girard

Pauline Fiset : Louise Portal

Jane Simard : Isabelle Guérard

Camille Lambert : Bianca Gervais

Thomas Leduc : Benoît Gouin

Anaïs Langevin : Marie Turgeon

Nelson Laberge : Louis Champagne

Gaétan Pellerin : Denis Trudel

Maurice Morin : Jeff Boudreault

Fred Gauthier : Frédéric Pierre

Jérémie : Jérémy Bernard

 

 

 

 

 

 « Mauvais karma »

Deux fois plus de plaisir !

Le mardi, 21h00, dès le 11 septembre

À Radio-Canada.

 

Pour leur troisième saison, les personnages de « Mauvais karma » nous donneront deux fois plus de plaisir que par le passé. En effet, puisque les 30 minutes qu’ils occupaient auparavant dans la case horaire deviennent des 60 minutes. Reste maintenant à savoir si le rythme sera le même. Toujours est-il que nos trois héroïnes sont toujours à la recherche du bonheur. Quelques mois se sont écoulés depuis le dernier épisode lorsqu’on les retrouve cet automne. Au cours de cette période, Richard est décédé d’un cancer du foie et laisse Sarah dans le deuil. Alors que Christophe et Mélissa sont en procédure de divorce, on se doute que la succession ne sera pas facile à régler. Alors, avec chacune leurs problèmes, les trois filles se livrent à une beuverie mémorable. Le lendemain, la gueule de bois les incite à prendre conscience de leurs réalités. C’est ainsi que Nathalie se réveille un jour dans le même lit qu’un parfait inconnu, ce qui n’est pas pour faciliter sa relation déjà ambigüe avec Nicolas. De toute façon, ce dernier a lui aussi l’occasion d’aller voir ailleurs puisqu’il s’éprend d’une de ses collègues de travail, Véronique. Kim (Wright) a renoncé à l’alcool, mais ce n’est pas toujours facile de résister. Elle peut compter sur le support de Rajotte qui devient de plus en plus un ami, au grand déplaisir de sa conjointe, l’autre Kim (White). Les cartes seront davantage brouillées lorsque Kim reçoit une visite inattendue : son amoureux alors qu’elle avait 19 ans, Raphaël, revient dans le décor. Avec Kim, Nathalie et Sarah, il formait un groupe infernal durant leurs années d’université. En plus de ses autres problèmes, Nathalie reçoit la visite de sa belle-mère Angèle, qui rentre de Floride après un accident. Forcée de jouer à l’infirmière, Nathalie se verra également forcée de répondre au moindre caprice de la malade. Sa seule consolation : organiser des blind-date pour Sarah. Mais l’amour n’est pas toujours là où on s’y attend. Sarah le découvre dans le showbusiness alors qu’elle sauve la vie de l’animateur-vedette Yan Patric de l’émission « Studio 42 ». Finalement, soulignons que l’agence de Nathalie éprouve de sérieux problèmes financiers, surtout lorsqu’un animateur de radio-poubelle la poursuit en justice.

Distribution

 

Nathalie Bibeau : Hélène Bourgeois-Leclerc

Kim Wright : Julie LeBreton

Sarah Boisvert : Anik Lemay

Constable Marc Rajotte : Rémi-Pierre Paquin

Angèle : Louise Latraverse

Violette Casavant : Marianne Verville

Raphaël Mercier : Maxime Alllard

Christophe Tremblay : Paul Doucet

Mélissa Parenteau : Geneviève Brouillette

Kim White : Judith Baribeau

Yan Patric : Yanic Truesdale

Nicolas Côté : Vincent Leclerc

Sylvain Aubin : Marc Paquet

Isabelle Brouillard : Marilyse Bourke

Louise Holmes : Myriam LeBlanc

Véronique : Bénédicte Décary

Jérémie Côté-Barrette : Jean-Carl Boucher

Raoul LeGarrec : Frédéric Desager

Pierre-Denis Maréchal : Dominic Philie

 

 

 

 

 

 

Les rediffusions

  

***********************************************************

 

« Les Brillant »

Prise 2

Du lundi au vendredi, 13h00, dès le 27 août.

Avec Gilles Latulippe, Françoise Lemieux, Béatrice Picard, Gaston Lepage et Marthe Boisvert.

 

**********

 

« Chambres en ville »

Le jeudi, minuit, dès le 30 août

Prise 2

Avec Louise Deschâtelets, Francis Reddy, Anne Dorval, Patricia Paquin et Grégory Charles.

 

**********

 

« Épopée Rock »

Le lundi, 19h00

Prise 2

Avec Francine Lareau, Dominic Philie, Thomas Graton, Roger Michaël et les Stardust.

 

**********

 

« Marisol »

Du lundi au vendredi, 13h30, dès le 27 août

Prise 2

Avec Christine Lamer, Luis De Cespedes, Jean Coutu, Benoît Dagenais et Réjean Lefrançois.

 

**********

 

« Omertà, la loi du silence »

Le lundi, 22h00, dès le 3 septembre

Prise 2

Avec Michel Côté, Luc Picard, Michel Dumont, Dino Tavarone et Claude Blanchard.

 

**********

 

« Radio enfer »

Le lundi et le mardi, 23h30

Prise 2

Avec François Chénier, Anne-Claude Chénier, Michel Charette, Robin Aubert et Joël Marin.

 

**********

  

« Tout sur moi »

Le jeudi, 19h00

ARTV

Avec Macha Limonchik, Éric Bernier et Valérie Blais.

 

**********

  

« Un gars, une fille »

Du lundi au jeudi, 19h30

ARTV

Avec Guy A. Lepage, Sylvie Léonard, Geneviève Brouillette, Louise Richer et Daniel Brière.