Spécial Téléromans – Automne 2013

Voici un aperçu des téléromans et téléséries qui vous attendent cet automne à la télévision québécoise…

 

 

Au menu

(Cliquez sur le titre pour lire l’article)

 

 

 

30 vies

Le gentleman

O’

Destinées

Les bobos

Toute la vérité

L’auberge du chien noir

Les Parent

Un sur deux

La galère

Les pêcheurs

Unité 9

La vie parfaite

Mémoires vives

Yamaska

  

Les rediffusions

 

      

 

 

 

 

 

 « La vie parfaite »

Une vie à fond de train !

Le mercredi, 21h00, dès le 11 septembre

À Radio-Canada

 

Les comédies sur la famille ne manquent pas. En voici une autre, direz-vous ? Reste à voir si celle-ci se démarquera grâce au ton particulier que nous promettent les auteurs Daniel Thibault et Isabelle Pelletier qui nous ont déjà donné la série « Mirador ». La nouvelle famille de l’automne 2013 est donc une famille reconstituée, les Pedneault-Péloquin. La mère, Julie, est une gestionnaire qui tient à garder le contrôle sur son environnement. Au moment où la série commence, elle retourne à peine sur le marché du travail après un congé de maternité. Avec sa petite famille, son sens de l’organisation lui sera nécessaire afin de gérer l’emploi du temps de tout son petit monde. Son conjoint, Éric, travaille « dans les câbles », un emploi volontairement vague qui lui permet tout de même de passer à la maison en journée. Le couple est depuis 6 mois parents de la petite Mégane, une enfant de 6 mois que les auteurs décrivent comme « une vieille âme prise dans un corps de bébé ». Toute la série est d’ailleurs vue à travers les yeux de Mégane puisque c’est elle, la narratrice de l’émission. En plus de Mégane, Éric et Julie ont tous les deux un autre enfant né d’une relation précédente. Julie est la maman de Mélodie, 13 ans, qui fait son entrée au secondaire. Le père de Mélodie, Martin, est sorti de la garde-robe après sa rupture de Julie. Il vit maintenant son homosexualité à Los Angeles où il a fait fortune dans les effets spéciaux pour le cinéma. Mais il rapplique à Montréal afin d’en mettre plein la vue à son adolescente. De son côté, Éric a eu un fils, Mathis, qui entre cette année à la maternelle. L’enfant, né de sa relation avec Suzie, présente un retard de langage important. Au moment où Éric et Julie en ont plein les bras avec cette famille en pleine mutation, Estelle, la mère d’Éric, se présente à la maison avec une triste nouvelle : le père d’Éric est mort et lui laisse une énorme dette de jeu. Se retrouvant à la rue, elle demande asile chez-eux. Sa venue est quasi-providentielle puisqu’elle deviendra un maillon important pour maintenir l’activité de la famille. Mentionnons qu’on fera aussi la connaissance du père de Julie, Ghislain, un parvenu qui a fait fortune dans les toilettes chimiques et qui s’est remarié à une avocate appelée Michèle.

Distribution

 

Julie Péloquin : Catherine Trudeau

Éric Pedneault : Steve Laplante

Estelle Pedneault : Thérèse Perreault

Élodie Pineault-Péloquin : Lili-Anne Paquette

Mathis Pedneault-Pelletier : Ézékiel Séguin

Mégane : Allie et Léanne Larrivée

Ghislain Péloquin : Rémy Girard

Michèle : Marie Turgeon

Martin Pineault : Jean-Nicolas Verreault

Suzie : Marianne Farley

Kevin Nguyen : Nicolas Michon

Adrianna : Ariane Castellanos

Charles Diapré : Christian Paul

Madame Bottaro : Léa-Marie Cantin

Paul : Gary Boudreault

André : Sébastien Dhavernas

Monsieur Coutu : Pierre Collin

Mathieu St-Jacques : Christian Bégin

Hélène : Nathalie Cavezzali

Théo : Billy Tellier

Jean-Paul Plourde : Joseph Antaki

Fred : Antoine L’Écuyer

 

 

 

 

 

« Les pêcheurs »

La passion de Martin Petit !

Le mercredi, 21h30, dès le 11 septembre

À Radio-Canada

 

L’humoriste Martin Petit aime la pêche. Il en a d’ailleurs déjà fait un numéro lors de l’un de ses spectacles. C’est d’ailleurs à partir de ce numéro qu’il a développé le concept de cette série loufoque où des artistes invités joueront leur propre rôle. À mi-chemin entre la fiction et la réalité, cette comédie est signée Martin Petit, qui a toutefois reçu la collaboration d’autres auteurs, à savoir Michel Morin, Dominic Sillon et Éric Bouliane. Mais attention : même si les auteurs se sont servis des véritables caractères des artistes invités, tout est scipté. Les textes sont donc adaptés à chaque invité. À chaque émission, Martin Petit reçoit deux artistes à la pêche, lieu de confidence par excellence. Dans le premier épisode, Alex Perron et Jean-François Mercier sont ces deux invités. Alors qu’Alex est en pleine peine d’amour, Jean-François, lui, se demande si les femmes qu’ils rencontrent ne sont pas attirées seulement par son argent… Pour le deuxième épisode, Marie-Lise Pilote laisse aller son penchant pour l’alcool alors qu’on la retrouve en état d’ivresse à 9h00 le matin tandis que Michel Courtemanche angoisse à l’idée d’être inactif et se lance dans les travaux. D’autres duos d’invités se pointeront tout au long des 13 épisodes de cette comédie : Jean-Michel Anctil et Mario Tessier, José Gaudet et Patrick Groulx, Dominique Lévesque et André Sauvé ainsi que Mike Ward et Claude Meunier, le mentor de Martin Petit, sa source d’inspiration pour la série, qu’on verra manipuler une arme à feu de gros calibre dans le cadre d’une thérapie.

Distribution

 

Martin Petit

Jean-François Mercier

Alex Perron

Marie-Lise Pilote

Michel Courtemanche

Jean-Michel Anctil

Mario Tessier

José Gaudet

Patrick Groulx

Claude Meunier

Mike Ward

Dominique Lévesque

André Sauvé

 

 

 

 

 

« 30 vies »

Un professeur d’arts !

Du lundi au jeudi, 19h00, dès le 9 septembre

À Radio-Canada

 

Une nouvelle classe sera sous surveillée cette année à l’École du Vieux-Havre, celle d’Élisabeth Bergeron. Élisabeth enseigne les arts plastiques aux élèves de 3ième et 4ième secondaire. Les thématiques abordées seront donc centrées sur des élèves un peu plus jeunes que ce que l’on a connu dans les saisons précédentes de « 30 vies ». Toutefois, une constante demeure la même : le professeur ciblé vivra un processus de deuil. Tout comme Gabrielle, Vincent, Angie et Maxim avant elle, Élisabeth connaîtra une perte, celle de son couple. Élisabeth vit avec Alain Chartier, un autre professeur du Vieux-Havre, qui partage non seulement sa vie, mais également la même salle de prof qu’elle. Il y trois ans, Alain a été infidèle. L’ombre de cette mystérieuse maîtresse plane toujours sur leur couple et a même des répercussions sur leur fille, Juliette, qui entre en sixième année à l’école. Il y a aussi Monique, la mère d’Alain, qui y ajoutera son grain de sel. Mais Monique aime beaucoup Élisabeth et pourrait être une alliée précieuse pour elle. Contrairement à ses prédécesseurs, Élisabeth ne cherche pas à régler à tout prix les problèmes de ses élèves. Toutefois, l’art permet de comprendre bien des émotions et des sentiments vécus par ceux-ci. Et ses élèves, ils en vivront des péripéties au cours de cette session. D’ailleurs, le premier cas, celui d’Anaïs, se terminera de façon tragique, démontrant que les adultes qui entourent ces adolescents doivent toujours être à l’affût des indices qu’il est possible de déceler. Autour d’Élisabeth, on retrouvera également les intervenants que nous connaissons déjà : Stéphane, Ariane, Raphaël, Éric et même Richard sont de retour. L’un d’eux sera davantage mis en lumière puisque le travailleur social Éric Pothier connaîtra une vie personnelle mouvementée. Son père est vieillissant et même si sa relation avec lui n’est pas très bonne, Éric accepte de le prendre chez-lui, une situation à surveiller.

Distribution

 

Élisabeth Bergeron : Mariloup Wolfe

Alain Chartier : André Robitaille

Monique Duhamel : Louise Latraverse

Stéphane Boudrias : Louis Champagne

Raphaël Chénier-Leduc : Benoît McGinnis

Ariane Lesage : Nathalie Mallette

Éric Lupien : Patrick Drolet

Richard Sanscartier : Dan Bigras

Éric Pothier : Michel Charette

André Paradis : Jean-Michel Anctil

Alain Pothier : Claude Laroche

  

 

 

 

 

« Les Parent »

Le départ de Thomas !

Le lundi, 19h30, dès le 16 septembre

À Radio-Canada

 

Le temps est venu pour Thomas de quitter le nid familial. Lors du dernier épisode, on apprenait qu’il venait de signer un bail avec ses deux amis Maxime et Fredo. Cette année, lors du premier épisode, il déménage… Enfin, il essaie de déménager, mais dorce est de constater qu’il manque d’organisation. Lorsque ses parents lui offrent leur aide, il se montre avancé dans sa tâche, mais ceux-ci découvrent que le garage est encore plein et que Thomas n’a pratiquement rien fait. Même l’installation demande des efforts et pendant que les parents des jeunes sont déjà au travail pour la peinture, les colocataires jouent à roche-papier-ciseaux pour déterminer qui fera quoi. Une fois en appartement, le cordon n’est pas plus facile à couper. Thomas revient souvent à la maison avec différents prétextes : il veut écouter la télé et il n’est pas abonné au câble ou encore il revient prendre une douche par leur réservoir à eau chaude n’est pas assez grand. À l’inverse, Nathalie ne se gêne pas pour débarquer chez son fils avec tout ce dont il pourrait avoir besoin, lui apportant nourriture et produits de toutes sortes. Les mères des deux autres gars en font autant, ce qui leur permet d’avoir une réserve impressionnante. Maintenant que Thomas est parti, Oli et Zach se disputent sa chambre. Mais Nathalie tranchera en l’offrant à ses parents comme rangement puisqu’ils sont sur le point de déménager dans un logement plus petit. Oli a d’autres chats à fouetter puisqu’il a une nouvelle amoureuse. Sarah est née dans une famille aisée et quand elle vient manger chez les Parent, elle apporte des vins très chers ou des cadeaux hors de prix. De son côté, Zach doit choisir entre deux filles : Zoé ou Alicia ? Finalement, soulignons qu’à l’occasion de Noël, le cousin Kevin sera de retour.

 Distribution

 

Louis-Paul : Daniel Brière

Nathalie : Anne Dorval

Thomas : Joey Scarpellino

Olivier : Raphaël Grenier-Benoît

Zacharie : Louis-Philippe Beauchamp

Marie : Marie-Chantal Perron

Benoît : Alexis Martin

Bernard : Marcel Sabourin

Madeleine : Louise Turcot

Anaïs : Maude Carmel-Ouellet

Sarah : Rosalie Bonenfant

Jesse : Jean-Carl Boucher

Zoé : Sophie Nélisse

Frédo : Aliocha Schneider

Maxime : Pierre-Luc Funk

Alicia : Alice Morel-Michaud

Cédrick : Émilien Néron

La mère de Sarah : Mélanie Maynard

Le cousin Kevin : Kevin Parent

 

 

 

 

 

 « L’auberge du chien noir »

Bisbille !

Le lundi, 20h00, dès le 9 septembre

À Radio-Canada

 

Ça brasse encore à l’auberge. Les conflits fusent de partout, mais heureusement, il y a encore des gens qui s’aiment. En effet, cette nouvelle saison nous réserve deux demandes en mariage. D’abord, Henri fait la grande demande à Élaine. Puis, Maryse reçoit elle aussi une demande en mariage. Reste à voir si nous assisterons à une noce. Mais ce n’est pas ce qui préoccupe les Trudeau. Luc et Laurent sont au Nicaragua afin d’évaluer un projet d’expansion. S’ils veulent réserver le terrain qu’ils convoitent, ils doivent faire un dépôt de 50 000$. Ils le font, mais sans en parler aux actionnaires. Lorsque Denis s’en rend compte, il crie tout de suite au vol et pointe Nicolas comme responsable. Lorsque la vérité éclatera, Denis convoque une réunion d’urgence des actionnaires et Laurent est congédié. Les événements forcent Marc à revenir à la direction de l’auberge et à délaisser la compagnie qu’il a formé avec Mathilde. Puisque ça ne va déjà pas bien pour le couple, Mathilde prend mal cette décision. Les Trudeau ne sont pas au bout de leurs peines puisqu’Ariane doit composer avec le retour de Tom. Le père de Zack veut ramener son fils avec lui à Los Angeles, ce qui n’enchante pas la maman, et encore moins son nouveau conjoint, Mathieu. Au journal, Richard quitte son poste comme prévu. Après une petite fête pour le remercier, c’est Ariane qui prend sa place comme rédactrice en chef. L’harmonie est loin de régner entre Sean Fraser, le propriétaire, et Ariane. Contre toute attente, Gabrielle prend la défense d’Ariane, jusqu’à ce qu’elle apprenne que Fraser cherche quelqu’un pour remplacer Ariane. Toujours est-il qu’en attendant, Fraser demande à Maryse d’agir comme médiatrice avec la rédactrice en chef du journal. Pour amener un peu de sang neuf au journal, un nouveau journaliste, Victor, est engagé. Après avoir retrouvé son père, Guillaume fait une fugue, ce qui met Anaïs dans tous ses états. Finalement, parlons un peu de Janette, pilier de l’auberge. Sa santé décline et elle doit se résoudre à prendre sa retraite. Elle déménage donc dans l’ancien appartement de Laurent, juste au-dessus du restaurant, où sa sœur Janine pourra veiller sur elle.

Distribution

 

Marc Trudeau : Vincent Graton

Philippe Trudeau : Roger Léger

Laurent Trudeau : Renaud Paradis

Ariane Trudeau : Julie Daoust

Élaine Cadieux : Josée Deschênes

Luc Trudeau : Kim Olivier

Mathilde Cadieux : Isabelle Lemme

Janette Cadorette : Élizabeth Chouvalidzé

Janine Cadorette : Élizabeth Chouvalidzé

Denis Filion : François L’Écuyer

Gabrielle Toupin : Évelyne Rompré

Normand Castonguay : Claude Prégent

Richard St-Maurice : Vincent Bilodeau

Claire Pilon : Catherine Proux-Lemay

Sean Fraser : Olivier L’Écuyer

Maryse Lemieux : Lynda Johnson

Jérôme Larrivée : Louis-David Morasse

Thomas Edison : Jonathan Lajoie

Mathieu Leclerc : François Gadbois

Henri Beaulieu : Jean Maheux

Nicolas : Olivier Gervais-Courchesne

Anaïs Provencher : Catherine DeSève

Guillaume P. : Louis-Philippe Beauchamp

Guillaume N. : Marc-François Blondin

Olivier Marcoux : Maxim Gaudette

Victor Beauchamp : Marc St-Martin

 

 

 

 

 

« Yamaska »

Des mères pas trop maternelles !

Le lundi, 20 h 00, dès le 9 septembre

À TVA

 

Pour sa cinquième saison, « Yamaska » met l’emphase sur le rôle de mère. Si certaines femmes semblent nées pour être mère, d’autres ont la fibre maternelle peu développée. Parlez-en à Julie qui n’a pas vu sa mère depuis 30 ans. Florence avait quitté le père de Julie pour partir en Suisse avec son nouvel amoureux, Gabriel. À la naissance de Brian, Julie a voulu renouer avec sa mère, mais celle-ci a refusé. Julie s’est sentie abandonnée et vivait depuis comme si sa mère était morte. Cette année, Florence rentre au pays et contacte Julie qui n’est pas certaine de vouloir la revoir. Qu’est-ce qui peut donc attirer la dame âgée auprès de sa famille qu’elle a délaissée ? Je vous le donne dans le mille : elle a la leucémie et a besoin de Julie pour un don de moelle osseuse. Une autre mère se sent indigne. Sacha a accouché, ce qui rend les Carpentier fous de joie. Mais Sacha ne sent pas l’attrait de la maternité. En fait, c’est Quentin qui prend en charge la vie du poupon. Un post-partum difficile est à prévoir… Dans un autre ordre d’idée, William est prêt à publier son roman. Il cherche un éditeur, ce qui n’est pas tâche facile. Il trouve toutefois une alliée en la personne de Josée Guérard. La première étape avant publication sera de faire lire son roman à ses proches. Certains se sentent mal à l’aise en lisant ce texte qui se rapproche trop de la réalité. Zachary, notamment, a l’impression que William a profité de ce projet pour régler ses comptes avec lui. Du côté d’Étienne, la santé va mieux, mais il demeure avec des problèmes érectiles… sauf avec Hélène, son ex. Qu’en pensera sa nouvelle conjointe Caroline ? Finalement, au moment où Ingrid songe à partir étudier à Montréal, Théo et Olivier s’associer pour partir une entreprise d’organisation d’événements.

Distribution

 

Julie Davignon : Chantal Fontaine

William Harrison: Normand D’Amour

Philippe Carpentier : Denis Bernard

Réjeanne Gagné : Élise Guilbault

Étienne Brabant Patrick Labbé

Hélène Bouchard : Anne-Marie Cadieux

Marthe Brabant : Patricia Nolin

Zachary Harrison : Michel Dumont

Frédo Harrison : Gabriel Maillé

Brian Harrison : Yan England

Ingrid Harrison : Roxanne Gaudette-Loiseau

Olivier Brabant : Émile Mailhot

Théo Carpentier : Guillaume Perreault

Geoffroy Carpentier : Pascal Darilus

Sacha Carpentier : Sylvie de Morais-Nogueira

Quentin Tadéo : Richard Robitaille

Florence : Andrée Lachapelle

Stéphanie : Louise Cardinal

Josée Guérard : Christine Foley

Marie-Pierre : Sarah-Jeanne Labrosse

Pénélope : Alicia Turgeon

Victoria : Maude Laurendeau

  

 

 

 

 

« Toute la vérité »

Des décisions à prendre…

Le lundi, 21h00, dès le 16 septembre

À TVA

 

La saison s’annonce difficile pour certains personnages de « Toute la vérité » qui se retrouvent confrontés à des choix décisifs. C’est le cas de Lauriane, la nouvelle et jeune conjointe de Marc, qui vient d’apprendre qu’elle est enceinte. Si Marc et prêt à jouer son rôle de père, la jeune femme n’est pas convaincue de garder l’enfant qui pourrait nuire à sa carrière montante. Pour l’aider à réfléchir, Lauriane comptera sur sa mère, Julie, qui a déjà sacrifié sa carrière pour une grossesse. À 50 ans, Julie termine présentement des études en droit après avoir dû les abandonner il y a plusieurs années. Ce nouveau personnage est qualifié de femme qui n’a pas la langue dans sa poche. C’est donc à surveiller. Un autre qui doit faire face à un problème de conscience, c’est Sylvain. Lors du dernier épisode, son père adoptif, Junior, complètement ivre, avait un accident avec la moto de son père biologique, Jacques Belhumeur. Maintenant que Jacques est arrêté pour délit de fuite, Sylvain doit décider s’il dénonce Junior pour sauver Jacques ou s’il laisse Jacques être accusé de gestes qu’il n’a pas commis. Un autre nouveau personnage fera son apparition cet automne : l’enquêteur Patrick Martel. Il y a longtemps que les auteurs Annie Piérard et Bernard Dansereau voulaient intégrer un personnage d’enquêteur puisque ceux-ci collaborent de très près avec les procureurs. De plus, ils ont choisi de faire de cet enquêteur un ex-amoureux de Brigitte qui n’a peut-être pas complètement perdu la flamme. Samuel devra surveiller de près. La première enquête de Patrick Martel se déroulera dans le milieu de la prostitution homosexuelle. Enfin, rappelons que le procès de Ludovic, fils de Paul, pour le meurtre de sa mère, est sur le point de débuter.

Distribution

 

Brigitte Desbiens : Hélène Florent

Maxime Cadieux : Émile Proulx-Cloutier

Sylvain Régimbald Jr : Éric Bruneau

Samuel Sabatier : Patrice Robitaille

Marc Hamelin : Denis Bouchard

Dominique Lavergne : Maude Guérin

Véronique Côté : Julie LeBreton

Lauriane : Anne-Élisabeth Bossé

Lisanne Hébert : Geneviève Brouillette

Luc Prégent : Jean-Nicolas Verreault

Paul Gagnon : Normand Canac-Marquis

Sylvain Régimbald Sr : Marcel Sabourin

Marie-Louise Régimbald : Louise Portal

Jacques Belhumeur : Marc Messier

Patrice Martel : Kevin Parent

Julie St-Pierre : Geneviève Rioux

Yolande Trottier : Isabelle Vincent

Ludovic : Laurent-Christophe de Ruelle

 

 

 

 

 

« La galère »

Un gourou pour Mimi !

Le lundi, 21h00, dès le 16 septembre

À Radio-Canada

 

La dernière saison de « La galère » s’est terminée de façon tragique : le suicide de Madame Baer aidée de son fils biologique Éric. Au moment du drame, Éric ignorait que la dame était sa mère, mais Isabelle le savait. À cause de sa maladie, elle avait momentanément oublié ce détail, mais voilà qu’il refait surface. Ce n’est pas la seule difficulté qu’entraîne ce décès puisqu’on apprend que la défunte a laissé la maison en héritage aux quatre filles. Le fils de Madame Baer n’accepte pas ce fait et les accuse d’avoir manipulé sa mère. Heureusement, Mimi vit sur un nuage. Son nouvel amoureux, David, l’entraîne dans un groupe de croissance personnelle qui s’avère être une secte. Comme Mimi a toujours eu soif de spiritualité et qu’elle cherche à aider les autres, elle s’y laisse entraîner volontairement. Mais tout groupe de ce genre a ses règles et Mimi l’apprendra. Son appartenance à ce groupe lui donne l’idée d’organiser une rencontre entre Isabelle et le gourou qui se dit également guérisseur. S’il y a un espoir de sauver son amie de la maladie d’Alzheimer, elle l’essaiera. Stéphanie est de nouveau devant un dilemme amoureux. Elle doit choisir entre une relation avec le premier ministre ou avec Michel, le père d’Hugo, deux anciennes flammes qui reviennent vers elle. Parlant d’Hugo, il file le parfait amour avec Fred. Stéphanie en est ravi, mais Claude, la mère de Fred, ne le voit pas du même œil. Quoiqu’il en soit, Claude est occupée à devenir riche. Antoine lui a laissé entrevoir qu’il reprendrait sa vie amoureuse avec elle seulement si elle avait plus d’argent que lui. Tous les moyens seront bons pour parvenir à ses fins, y compris d’épouser un homme riche plus âgé.

Distribution

 

Stéphanie Valois : Hélène Florent

Mimi May : Brigitte Lafleur

Claude Milonga : Anne Casabonne

Isabelle Lévy : Geneviève Rochette

Jacques Ferron : Jeff Boudreault

Antoine Jutras : Gabriel Sabourin

Michel : Daniel Parent

Fred : Anne-Marie Compagna

Camille : Antoine Desrochers

Hugo : Pierre-Luc Lafontaine

Sam : Elliot Miville-Deschênes

Tom : Charles-Olivier Pelletier

Elle : Rose Adam

Lou : Alice Morel-Michaud

Emmanuelle : Alizée et Augustine Godin

Martin : Normand Chouinard

Éric : Jean L’Italien

David : Martin Vachon

Le gourou : Paul Ahmarani

Marc Daneau : Denis Bernard

Clint Eastwood : Daniel Pilon

Mère de Claude : Néfertari Bélizaire

Fils de Madame Baer : Richard Thériault

 

 

 

 

 

« Un sur deux »

Un retour passager !

Le mardi, 19h30, dès le 17 septembre

À TVA

 

Après une première saison à se demander si Luce acceptera de refaire vie commune avec Michel, l’affaire est gagnée. Luce a accepté de partir en excursion avec lui et leur fille Léa au Mont Washington, ce qui laisse présager un retour à la vie familiale tant espérée. Mais ce bonheur sera de courte durée. Michel reçoit un appel pour lui dire que Romane a eu un grave accident au Maroc et qu’elle se trouve dans le coma. On pourrait croire que Michel a mis un terme à cette relation… Ce qu’on ignore, c’est qu’au cours de cette escapade, il a épousé Romane et que maintenant, il lui doit assistance. Luce aussi ignore ce fait et ira même jusqu’à demander Michel en mariage. S’il voulait garder secret cette union avec Romane, il le pourra difficilement. Toujours est-il qu’il rapatrie Romane qui s’éveille de son coma. Il l’installe chez-elle avec un infirmier privé. Toussaint deviendra le confident de Romane et ne se gênera pas pour intervenir dans la vie de Michel. Par ailleurs, un promoteur immobilier du nom de Walter s’intéresse aux terrains que possèdent Raymond. Mais ce dernier apprend que les projets de Walter ne respectent en rien l’intégrité de la nature au bord de la rivière. Ce même Walter cause bien des soucis également à Jean-François. Walter est un collègue de travail de sa femme Maryse et il craint que sa vie de couple soit menacé par la présence importante de ce collègue.

Distribution

 

Michel Gascon : Claude Legault

Luce Belmont : Céline Bonnier

Léa Belmont-Gascon : Camille Felton

Romane Wilson : Sophie Prégent

Raymond Belmont : Paul Savoie

Jean-François Marchand : Claude Despins

Maryse Boivin : Marie Charlebois

Micheline Nadeau : Kathleen Fortin

Nathalie : Geneviève Laroche

Louis-Alexandre Dubuc : Daniel Thomas

Walter Gendron : Mario Tessier

Toussaint Wilbert : Didier Lucien

 

 

 

 

 

« Unité 9 »

Une autre unité à suivre …

Le mardi, 20h00, dès le 10 septembre

À Radio-Canada

 

Lors du dernier épisode, Marie s’en prenait à une autre détenue en tentant de l’étrangler. Lorsque la série écrite par Danielle Trottier reprend cet automne, on se retrouve 48 heures après le drame. Marie se retrouve en isolement et perd tous les privilèges qu’elle avait acquis jusqu’à maintenant par son comportement exemplaire. Georges fera tout ce qu’il peut pour l’aider, y compris lui référer une criminaliste, Me Claude Marois. Le processus de deuil est également enclenché à la suite du décès de son père survenu peu de temps auparavant. À l’extérieur, sa famille aussi vit ce deuil. Alors que Léa se referme comme une huître, Sébastien sent qu’on lui cache quelque chose. Certains membres de la famille ont découvert le secret de Marie, mais ce n’est pas encore tout le monde qui est au courant. Par ailleurs, Shandy se remet de sa tentative de suicide. Elle est hospitalisée dans un centre de santé carcérale où les conditions de vie sont encore plus dures qu’en prison. Elle cherche désespérément une façon de ne pas retourner à Lietteville. Marie en isolement, Shandy à l’hôpital, Jeanne et Michèle au maximum, décidément, l’unité 9 n’est plus ce qu’elle était, surtout qu’Élise obtient une libération vers une maison de transition tenue par Brigitte Lepage. Enceinte, Laurence se demande si elle doit annoncer la nouvelle à son ex. Quant à Suzanne, toutes les perturbations de l’unité 9 la rendent encore plus vulnérable à l’emprise que Bouba a sur elle. D’ailleurs, nous aurons l’occasion de suivre davantage les activités de l’unité 7 au cours de la prochaine saison. En plus de Bouba, on y retrouvera aussi Avril, Judith et Mylène. Par ailleurs, un autre nouveau personnage fera son entrée : Annie Surprenant est de retour à Lietteville après été traitée pour un cancer.

Distribution

 

Marie Lamontagne : Guylaine Tremblay

Jeanne Biron : Ève Landry

Laurence Belleau : Sarah-Jeanne Labrosse

Michèle Paquette : Catherine Proulx-Lemay

Suzanne Beauchemin : Céline Bonnier

Élise Beaupré : Micheline Lanctôt

Shandy Galarneau : Catherine-Anne Toupin

Normand Despins : François Papineau

Caroline Laplante : Salomé Corbo

Agathe Boisbriand : Mariloup Wolfe

Nancy Prévost : Debbie Lynch-White

Léa Petit : Frédérique Dufort

Sébastien Petit : Olivier Barrette

Lucie Lamontagne : Émilie Bibeau

Benoît Frigon : Patrice L’Écuyer

Georges Ste-Marie : Paul Doucet

Bouba : Ayisha Issa

Annie Surprenant : Anne Casabonne

Judith : Simone-Élise Girard

Mylène : Mélanie Desjardins-Chevaudier

Avril : Myriam Côté

Brigitte Lepage : Pascale  Desrochers

Me Claude Marois : Amélie Grenier

Martin Lavallée : Normand Daneau

 

 

 

 

 

« O’ »

La succession de Samuel !

Le mardi, 20h00, dès le 10 septembre

À TVA

 

Kathleen ne pouvait pas rêver mieux : un grand mariage pour ses 40 ans. Mais la fin du dernier épisode lui réservait une surprise : juste avant le départ pour son voyage de noces, son nouveau mari, François, se faisait arrêter. C’est donc en tant que détenu que François a passé sa nuit de noces. Les O’Hara sont devenus des gens bien en vue et la nouvelle fait l’effet d’une bombe dans les médias. François n’est pas habitué à un tel remue-ménage et trouve bien difficile de faire partie d’une famille célèbre. De son côté, à la suite d’un accident mineur qui le fait réfléchir, Samuel réalise qu’il doit préparer sa succession. Alors qu’il avait toujours compté sur Charles, ce dernier se retrouve chez leur compétiteur. Il devra donc choisir entre Kathleen et Philippe. Solange n’a pas dit son dernier mot. Elle cherche toujours vengeance chez Agua. Par contre, elle ne peut rien par elle-même; c’est Robert qui doit porter plainte afin que lui revienne son dû. Toujours hésitant, Robert prendra sa décision après une rencontre avec son frère Samuel à qui il n’a pas parlé depuis très longtemps. Sinon, les amours sont variables chez les O’Hara. Philippe est encore perturbé par un baiser de Geneviève. Soumis à la tentation, il ne sait comment agir avec Mina, d’autant plus que cette dernière cherche à raviver la flamme dans leur vie de couple. Charles et Josée devront s’expliquer puisque Charles a intercepté un courriel de Mark à Josée. Gloria, de son côté, est amoureuse d’Andreï, un amour qu’elle tient toutefois à garder secret. Enfin, Louisa ressent la solitude depuis le décès de son mari. Elle a retrouvé son ex, Jean-Seb, mais hésite àa reprendre sa relation avec lui en sachant qu’elle est enceinte. Devra-t-elle tout lui avouer ?

Distribution

 

Samuel O’Hara : Guy Nadon

Jacqueline O’Hara : Marie Tifo

Charles O’Hara : Stéphane Demers

Kathleen O’Hara : Maxim Roy

Philippe O’Hara : Louis-David Morasse

Louisa O’Hara : Marilyse Bourke

Gloria O’Hara : Geneviève Boivin-Roussy

Josée Carignan : Lynda Johnson

Mina : Noémie Godin-Vigneau

François Dupéré : Hugo Giroux

Andreï : Vitali Makarov

Robert O’Hara : Michel Daigle

Solange : Micheline Lanctôt

Laurent O’Hara : Benoît Drouin-Germain

Deborah Mills : Fanny Mallette

Valérie Mills : Catherine Renaud

Théophile : Paul Savoie

Madeleine : Annette Garant

Geneviève : Élisabeth Locas

Jean-Sébastien : Sébastien Roberts

Mark : Julien Casey

 

 

 

 

 

 « Destinées »

Normand dans le coma !

Le mardi, 21h00, dès le 10 septembre

À TVA

 

L’auteure de « Destinées », Michelle Allen, est passée maître dans l’art de faire vivre ses personnages entre la vie et la mort. On aura peut-être une sensation de déjà vu, mais la série attire tout de même un fidèle public. Cette fois, c’est Normand, l’anesthésiste de la clinique Jouvence, qui est menacé. Après avoir fait des exercices, Normand s’effondre sans raison. C’est Loïc qui le trouve. Lorsqu’Annette appelle l’ambulance, Normand est déjà dans le coma. Même si Normand avait de graves maux de tête, il ne lui en avait jamais parlé et Annette se demande ce qui a pu se passer. C’est Nelson qui lui avouera s’être battu avec Normand lors du mariage de Bernard et il se demande s’il y a un lien. Annette lui en veut et part en guerre contre lui. Même Solange en viendra à douter de Nelson, se demandant s’il est un homme violent. Peut-être que Sylvio a de qui tenir. Toujours est-il que l’état de Normand est assez sérieux pour qu’on en vienne à se demander si on doit le débrancher. Par ailleurs, Juliette aussi est malade. Elle a de vagues douleurs et raideurs articulaires. Lorsqu’elle consulte, elle apprend que c’est plus grave que ce qu’elle aurait cru. Alexis ouvre son dojo et Kim lui prête main forte. Quant à Élisabeth, elle fait le ménage dans sa vie sentimentale. Stéphane a disparu et Lucien a le champ libre pour la voir. Roxanne n’a plus de cœur à sa vie depuis que Thomas est parti pour le Mali. Curieusement, Félix se montre plus combatif que jamais et est prêt à tout pour donner à Romy tout ce dont elle a besoin. Finalement, à peine marié, Bernard pourrait bien voir son bonheur s’assombrir. Louise a l’impression d’avoir déjà vu Anaïs, sa nouvelle épouse, quelque part. On apprendra ainsi qu’Anaïs cache un secret qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur sa vie de couple. Les proches de Bernard auront donc eu raison de craindre pour celui qui s’est engagé bien rapidement dans cette nouvelle union.

Distribution

 

Bernard Morel : Patrice Godin

Anaïs Langevin : Marie Turgeon

Juliette Asselin : Julie McClemens

Rachel Miljours : Catherine Allard

Roxanne Miljour : Sandrine Poirier-Allard

Louise Ferland : Pascale Montpetit

Alexis Provencher : Pierre-Paul Alain

Élisabeth Pellerin : Isabelle Brouillette

Kim Leduc : Mylène St-Sauveur

Félix Tanguay : Dany Boudreault

Solange Germain : Sonia Vachon

Normand Fiset : François Chénier

Annette Léger : Marie-Chantal Perron

Lucien Pronovost : Jean L’Italien

Estelle Morel : Micheline Bernard

Jacques Simard : Louis-Georges Girard

Pauline Fiset : Louise Portal

Camille Lambert : Bianca Gervais

Thomas Leduc : Benoît Gouin

Nelson Laberge : Louis Champagne

Loïc : François Gervais

Sylvio : Anthony Therrien

Jérémie : Jérémy Bernard

Simon : Étienne Pilon

Vicky : Karine Lagueux

Romy : Allycia Turgeon

 

 

 

 

 

« Mémoires vives »

À la recherche de Roseline !

Le mardi, 21h00, dès le 17 septembre

À Radio-Canada

 

30 ans après la disparition de sa fille Laurie, Jacques est maintenant perturbé par celle de sa petite-fille Roseline. Dès que l’on soupçonne son enlèvement, une alerte Amber est déclenchée. Certains témoins affirment l’avoir vue dans une camionnette noire avec un homme portant une casquette et un petit chien. Mathilde se sent coupable de la disparition de sa fille tandis que Bruce, qui était en route pour l’Australie, rebrousse chemin pour vivre le drame avec sa famille. La disparition de Roseline ravive les souvenirs du passé, d’autant plus que la disparition de Mégane l’an dernier n’a toujours pas été élucidée. L’agent Dumaresque fait toujours enquête et retrouve un témoin dans l’affaire Laurie. Une enfant de l’époque, Karine Bellerose, maintenant devenue adulte, sait des choses. À l’époque, son témoignage n’avait pas été retenu puisqu’il était contradictoire avec celui de Francine. Mais l’agent Dumaresque a peut-être une autre opinion. De son côté, Christian ramène son fils Clovis sur la Côte Nord. Même s’il est loin d’être convaincu que Clovis a retrouvé sa mère, Christian accepte de faire analyser l’ADN sur la brosse à cheveux que Christian a dérobé à Johanne. De retour dans son village, Clovis est victime d’intimidation. Christian devra se résoudre à trouver une solution à ce nouveau problème. Lors du dernier épisode, Flavie revoyait Nancy, son ancienne prof, de qui elle est amoureuse. Elle se croyait bien attachée à Julie, mais le retour de cette ancienne flamme viendra brouiller un peu les cartes. Voici donc ce que nous réserve cet automne l’auteure de cette série, Chantal Cadieux.

Distribution

 

Jacques Berthier : Gilles Renaud

Claire Hamelin : Marie-Thérèse Fortin

Francine Blanchard : Véronique LeFlaguais

Nicolas Berthier : Patrick Drolet

Flavie : Catherine Renaud

Mathilde : Charli Arcouette

Bruce Martin-Murphy : Martin Vachon

Christian Landry : Frédérick DeGrandpré

Clovis Landry : Antoine Olivier Pilon

Samantha Bergeron : Maude Guérin

Andrée Métivier : Dominique Quesnel

Mélissa : Catherine De Léan

Céline : Mireille Deyglun

Julie Després : Marie-Évelyne Baribeau

Claudette Morin-Hamelin : Monique Mercure

Antoine Hamelin : Albert Millaire

Jocelyne Dumoulin : Sonia Vigneault

Nancy Grimard : Catherine-Anne Toupin

Enquêteur Dumaresque : Réjean Lefrançois

Karine Bellerose : Catherine Trudeau

Frank Manseau-Fisher : Stéphane Jacques

Johanne : Sophie Bourgeois

 

 

 

 

 

« Le Gentleman »

Immigrant illégaux

Le mercredi, 21h00, dès le 25 septembre

À TVA

 

Pour une troisième saison, qui sera également la dernière, les auteurs Anne Boyer et Michel D’Astous réservent une nouvelle enquête à leurs héros Richard Beauvais et Louis Cadieux. Cette fois, ils sont transportés au Port de Montréal où quatre Africains sont retrouvés morts dans un container. Dès ce moment, on soupçonne un réseau d’immigrants illégaux de sévir sur les lieux. La police est donc appelée sur les lieux. Richard Beauvais, toujours en choc post-traumatique à la suite de la tuerie de la dernière saison, est devenu directeur de l’escouade. Mais les fonctions de patron ne lui plaisent guère et il reviendra rapidement sur le terrain. Comme plusieurs immigrants illégaux semblent travailler pour Merith, une compagnie de métallurgie et de soudure, Louis prend donc une nouvelle identité pour s’y infiltrer. Il s’y fait engager par Djamall Kalla et Ludger Forget, les dirigeants de l’entreprise. Il y fait aussi la connaissance d’Annick Morinville, une employée avec qui il se découvre des atomes crochus. Tentée par une relation amoureuse, il sait très bien que cette relation a quelque chose de dangereux et qu’il doit être sur ses gardes. De son côté, Richard se concentre sur une compagnie de transport, Boréas, qui pourrait également être impliqué dans le trafic d’immigrants illégaux. Même si ça ne prouve rien, le propriétaire de Boréas, Paul Vallières, emploie un jardinier qui est entré au pays illégalement. Richard découvre aussi qu’Isabelle, l’épouse de Paul, entretient une liaison avec Christian Brunet, l’avocat de Boréas. Il y a aussi Manuella Mancilla, chargée de transport maritime pour Boréas qui pourrait en savoir plus qu’on le pense. C’est donc une autre enquête à suivre…

Distribution

 

Richard Beauvais : Michel Barrette

Louis Cadieux : David Boutin

Nathalie Cadieux : Marie-Chantal Perron

Dorice Tremblay : Marie-Hélène Thibault

Gabriel Séverin : Frédéric Pierre

Alain Thibodeau : Steve Laplante

Djamal Kalla : Manuel Tadros

Ludger Forget : Sébastien Roberts

Annick Morinville : Monica Chokri

Paul Vallières : Benoît Gouin

Isabelle Vallières : Brigitte Paquette

Émile Vallières : Antoine Pilon

Christian Brunet : Serge Postigo

Manuella Mancilla : Claudia Ferri

 

 

 

 

 

« Les bobos »

Des bobos plus près du peuple !

Le vendredi, 19h30, dès le 13 septembre

À Télé-Québec

 

L’entourage des Bobos en a marre. Étienne et Sandrine Maxou ont été si centrés sur eux-mêmes qu’ils en sont venus à lasser leurs amis de la banlieue, Georges et Nancy. Cette année, le couple de St-Eustache prend sa revanche et c’est à leur tour de snober les bobos. Mais qu’à cela ne tienne, Étienne et Maxou ont maintenant leur propre magazine axés sur leurs petites personnes, le « Je-Me-Moi ». Selon eux, ils offrent un excellent produit, mais le lectorat n’est pas au rendez-vous. Pour mousser les ventes de leur revue, ils prennent un virage vers la culture populaire et ils engagent un porte-parole : Éric Salvail. Ils reçoivent aussi les conseils d’un autre couple de bobos, Matthias et Ninon, leurs maîtres à penser. Lors de la dernière saison, on avait vu apparaître Juliette, fille d’Étienne, issue d’une union précédente. Cette année, Juliette est de retour pour enregistrer le hit de l’été avec son père. C’est d’ailleurs une particularité de la nouvelle saison : au cours des 13 épisodes qui viennent, les numéros musicaux occuperont une certaine place au sein de la série. On verra chanter tour à tour Étienne, puis Sandrine. De plus des artistes invités se prêteront également au jeu, que ce soit Marc Hervieux, Josée DiStasio, Isabel Richer ou encore Jean L’Italien.

Distribution

 

Étienne Maxou : Marc Labrèche

Sandrine Maxou : Anne Dorval

Georges : Pierre Brassard

Nancy: Jennie-Anne Walker

Matthias : Marc Béland

Ninon : Pascale Bussières

Juliette Maxou : Léane Labrèche-Dor

Boris : Emmanuel Bilodeau

Richard Gledhill : Patrice Coquereau

Claudie : Anne-Élisabeth Bossé

Thérapeute : Anne-Marie Cadieux

Curé : Fabien Cloutier

Angine : Édith Cochrane

Amandine : Élise Guilbault

Jonathan Michaud : Daniel Thomas

Macha : Macha Grenon

 

 

 

 

 

Les rediffusions

  

***********************************************************

 

« Annie et ses hommes »

Prise 2

Le lundi, 20h00, dès le 26 août.

Avec Guylaine Tremblay, Denis Bouchard, Claude Legault et Hélène Bourgeois-Leclerc.

 

**********

 

« En thérapie »

Du lundi au vendredi, midi, dès le 24 septembre

Séries+

Avec François Papineau, Pascale Bussières, Élise Guilbault et Bénédicte Décary.

 

**********

 

« Histoires de filles »

Le lundi, 19h00, dès le 26 août

Prise 2

Avec Guylaine Tremblay, Nathalie Mallette, Marie-Chantal Perron et Catherine Lachance.

 

**********

 

« Km/h »

Du lundi au jeudi, 23h00, dès le 26 août

Prise 2

Avec Michel Barrette, Gildor Roy, Chantal Baril, Sonia Vachon et Gilbert Turp.

 

**********

 

« Le temps d’une paix »

Du lundi au jeudi, 16h00, dès le 9 septembre

ARTV

Avec Nicole Leblanc, Pierre Dufresne, Jean Besré, Monique Aubry et Denys Paris.

 

**********

 

« Musée Éden »

Le samedi, 20h00, dès le 19 octobre

ARTV

Avec Mariloup Wolfe, Laurence Leboeuf, Éric Bruneau, Vincent-Guillaume Otis et Guy Nadon.

 

**********

  

« Omertà, le dernier des hommes d’honneur »

Le lundi, 21h00, dès le 26 août

Prise 2

Avec Romano Orzari, Geneviève Rochette, Ron Lea, Michel Côté et Dino Tavarone.

 

**********

  

« Tu m’aimes-tu ? »

Le mardi, 22h00, dès le 10 septembre

ARTV

Avec Sébastien Huberdeau, Magalie Lépine-Blondeau, Steve Laplante et Bianca Gervais.