Spécial Téléromans – Hiver 2011

Voici un aperçu des téléromans et téléséries qui vous attendent cet hiver à la télévision québécoise…

 

 

Au menu

(Cliquez sur le titre pour lire l’article)

 

 

 

19-2

La promesse

Rock et Rolland

30 vies

Les Boys

Toute la vérité

Caméra café

Les Parent

Tranches de vie

Chabotte et fille

Malenfant

Trauma

Destinées

Penthouse 5-0

Yamaska

L’auberge du chien noir

Providence

Les rediffusions

     

 

 

 

 

« 30 vies »

En lieu et place de « Virginie »

Du lundi au jeudi, 19h00, dès le 10 janvier 2011

À Radio-Canada

 

Une tradition a pris fin en décembre avec la fin du téléroman « Virginie ». Son auteur, Fabienne Larouche, ne restera pas pour autant au chômage puisqu’elle a entrepris l’écriture d’une toute nouvelle quotidienne. L’histoire gravite toujours autour d’une école secondaire, ou en fait, plus précisément d’une enseignante et de sa classe. Attention, les comparaisons avec « Virginie » s’arrêtent ici puisque pour le reste, on s’en va complètement ailleurs. Au lieu de suivre la vie scolaire des jeunes et des enseignants, on s’intéresse plutôt à leur vie familiale, à la maison et ailleurs. L’enseignante, Gabrielle Fortin, mène sa petite enquête dans le milieu de vie de ses étudiants afin de chercher à comprendre leurs difficultés et de mieux les aider. Chaque intrigue se déroulera sur une semaine ou deux, pas plus, et une autre intrigue pourra ainsi être mise en place. Un vrai travail d’enquête, un peu à la manière de « Fortier », une autre série de Fabienne Larouche. Alors fini le téléroman traditionnel, place à la télé plus réaliste, tant dans son scénario que dans sa présentation visuelle. Dans le rôle principal de Gabrielle Fortin, on retrouve Marina Orsini, qui n’en est pas à ses premières armes dans la peau d’une enseignante : on se souvient tous de sa magnifique Émilie Bordeleau des « Filles de Caleb ».

Distribution

 

Gabrielle Fortin : Marina Orsini

Directeur d’école : Widemir Normil

Reste de la distribution à compléter

 

 

 

 

 

« 19-2 »

Les deux font la paire

Le mercredi, 21h00, dès le 2 février 2011

À Radio-Canada

 

Une nouvelle série policière prendra l’affiche de Radio-Canada en février. Réalisée par Podz, « 19-2 » met en vedette Claude Legault et Réal Bossé qui signent également les textes en compagnie de Joanne Arseneau et Danielle Dansereau. Après un accident qui a mal tourné et qui l’a forcé à prendre congé de son travail pendant un certain temps, le patrouilleur Nick Berrof est de retour. Le commandant Gendron lui réserve toutefois une surprise : pour son retour, il devra faire équipe avec Benoît Chartier, un ancien policier de la SQ, qui doit apprivoiser la ville après avoir quitté sa campagne. Incertain du choix de son partenaire, Nick verra très vite qu’il peut compter sur Ben alors qu’il se fait valoir lors d’un vol à main armé dans une pizzéria. Même si le côté professionnel des personnages est mis en valeur, on les suivra également dans leur vie personnelle, encore plus tordue que l’autre. Au fil des 11 épisodes de la série, nous découvrirons avec qui ils partagent leurs vies et comment chacun vit avec les dangers de ce métier bien particulier.

Distribution

 

Benoît Chartier : Claude Legault

Nick Berrof : Réal Bossé

Commandant Gendron : Jean Petitclerc

Julien Houle : Sylvain Marcel

Tyler “Jo” Joseph : Benz Antoine

Reste de la distribution à compléter

Avec : Julie Perreault

           Louis-Philippe Dandenault

           Fanny Mallette

           Louise Turcot

           Vincent Graton

           Louise Portal, etc

 

 

 

 

« Malenfant »

Un personnage controversé

Le jeudi, 21h00, dès le 24 février 2011

À Séries+

 

Il y a longtemps qu’on attend cette série. Voilà maintenant que dès le mois de février, Séries+ présentera cette mini-série biographique de 4 épisodes mettant en vedette Luc Picard dans la peau de l’homme d’affaires Raymond Malenfant. Romancée par l’auteur Claude Paquette, l’histoire de Malenfant débute en 2001, alors que le célèbre personnage est dans le coma à la suite d’un accident d’auto. Il revoit sa vie, à commencer par sa rencontre avec son épouse Colette et la naissance de leurs enfants. Toute la série est faite de flash-back. C’est ainsi qu’on arrive à retracer le parcours de celui qui a réussi à bâtir tout un empire avec ses célèbres hôtels. Parti de rien, il a fait fortune, hébergeant notamment les premiers ministres de l’époque. Puis, au milieu des années 80, les médias font leurs choux gras des luttes de l’homme d’affaires contre les syndicats. L’une de ses batailles demeure mémorables alors qu’un affrontement avec les membres de la CSN mènent à la mort d’un manifestant. Malgré la tragédie, le patronat admire son combat contre les forces syndicales et lui attribue le titre d’homme d’affaires de l’année en 1988. Mais la réputation de Malenfant est entachée et son empire est forcé de déclarer faillite en 1992. Raymond Malenfant entraîne avec lui dans la déchéance son fils unique Alain, avec qui il a été beaucoup plus exigeant qu’avec ses filles, le voyant comme son digne successeur. Mais Alain n’avait pas le même tempérament que son père et doit malgré tout faire son chemin dans la vie. C’est à Ricardo Trogi qu’on a confié la réalisation de la série.

Distribution

 

Raymond Malenfant : Luc Picard

Colette Malenfant : Julie McClemens

Alain Malenfant : François Chénier

Reste de la distribution à compléter

 

 

 

 

« Penthouse 5-0 »

Le retour de Louise et Estelle

Le lundi, 21h30, dès le 10 janvier 2011

À Radio-Canada

 

La série « Les hauts et les bas de Sophie Paquin » a connu un énorme succès à la télévision de Radio-Canada. Parmi toute sa galerie de personnages, deux d’entre eux avaient tout particulièrement attiré l’attention du public : Estelle Poliquin, la grande comédienne qui cherchait à relancer sa carrière de toutes les façons possibles, ainsi que la directrice de casting Louise Nantel. Ces deux colorés personnages seront les vedettes principales de la nouvelle série de Radio-Canada, « Penthouse 5-0 ». Par contre, l’auteur Richard Blaimert nous prévient que cette nouvelle série sera beaucoup plus cocasse de « Sophie Paquin » où, en plus de l’humour, on retrouvait une trame dramatique forte. Pour bien marquer la coupure entre les deux séries, les deux femmes ont réorienté leurs carrières. Louise Nantel est devenue vice-présidente au marketing d’une compagnie de produits de bauté, DM Cosmétiques. Estelle, quant à elle, cherche à se faire engager comme représentante médiatique de cette même compagnie et finira par s’impliquer au niveau des ressources humaines. La patronne de DM Cosmétiques, Diane Marois, est une femme rigide et froide qui en fera voir de toutes les couleurs à ses employées. Ancienne mannequin, elle a développé un petit côté machiavélique qui l’incite à engager Patrick, l’ex de Louise, juste pour attiser le feu dans son entreprise. Du côté de leur vie privée, les deux amies, Estelle et Louise, partagent un penthouse, d’où le titre de la série, et rechercheront activement l’amour, malgré leur âge qui joue en leur défaveur. Un seul autre personnage des « Hauts et des bas de Sophie Paquin » sera de retour; il s’agit d’Ophélie, la fille d’Estelle.

Distribution

 

Louise Nantel : Isabelle Vincent

Estelle Poliquin : Élise Guilbault

Diane Marois : Brigitte Paquette

Patrick Perreault : Serge Postigo

Ophélie Poliquin : Rosalee Jacques

Pierre Bourassa : Carl Marotte

Mahée : Bianca Gervais

 

 

 

 

 

 « Les Parent »

Parents en vacances !

Le lundi, 19h30, dès le 10 janvier

À Radio-Canada

 

« Les Parent » sont de retour ! Comme tous Québécois qui veut combattre la grisaille de l’hiver, Louis-Paul et Nathalie ont décidé de se payer des grandes vacances et partent pour le sud. Leurs ados voudront sans doute rester seuls, se croyant assez grands pour ne pas se faire garder ? Peut-être mais leurs parents voient les choses autrement et demandent l’aide des grands-parents, Bernard et Madeleine. De leur côté, Louis-Paul et Nathalie constatent qu’il n’est pas facile pour eux de couper le contact avec leurs enfants et s’inquiètent continuellement de la bonne marche de la maisonnée. Découvrant les nouvelles technologies, Madeleine les informera via Skype, ce qui permet aux tourtereaux de tout savoir sur leur famille, en direct d’internet. Dans un tout autre ordre d’idée, Thomas approche de la fin de son secondaire. Aux prises avec des poils indésirables, il demande un rasoir à ses parents. Ces derniers avaient-ils bien compris ce que voulait raser Thomas ? Ils l’apprendront en trouvant sans cesse des poils dans la baignoire. Et que dire d’Oli : le jeune homme est rendu à un point de sa vie où il veut changer de look. Ira-t-il jusqu’à couper sa longue tignasse ? Il pourrait ainsi faire oublier les reproches que lui font sans cesse ses professeurs.

 Distribution

 

Louis-Paul : Daniel Brière

Nathalie : Anne Dorval

Thomas : Joey Scarpellino

Olivier : Raphaël Grenier-Benoît

Zacharie : Louis-Philippe Beauchamp

Marie : Marie-Chantal Perron

Benoît : Alexis Martin

Bernard : Marcel Sabourin

Madeleine : Louise Turcot

Anaïs : Maude Carmel-Ouellet

 

 

 

 

 

« L’auberge du chien noir »

Y’a-t-il trop d’actionnaires ?

Le lundi, 20h00, dès le 3 janvier

À Radio-Canada

 

L’auberge est sur le point de devenir une entreprise ingérable. C’est du moins ce que croit Élaine face à la multiplication des actionnaires. Sylvie, Normand, Henri, Olivier et Dominique sont en attente d’acceptation, mais la réponse finale appartient aux actuels actionnaires qui doivent décider s’ils les acceptent parmi eux. Denis également voudrait bien posséder sa petite part de l’auberge. Mais il commence à redouter la provenance de l’argent que lui a prêté Antoine pour mener son projet à terme. S’agirait-il d’un blanchiment d’argent ? Lorsqu’Antoine a affirmé qu’il avait hérité d’une grosse somme, Denis n’a pas cherché à en savoir plus, espérant ainsi pouvoir concrétiser son rêve. Avec le temps, il constate qu’il s’est peut-être mis les pieds dans les plats. C’est Laurent qui doit maintenant mener à bien l’entreprise à l’origine familial. Il sait que la tâche n’est pas de tout repos et qu’il doit composer avec les nombreux avis divergents au sein des actionnaires. Son plus grand projet : une auberge au Costa Rica. De son côté, Marc constate qu’il a bien fait de céder sa place à l’auberge et prend un plaisir fou dans sa nouvelle entreprise d’aménagement paysager. Il est convaincu d’avoir le meilleur des deux mondes : faire ce qu’il aime tout en s’assurant un revenu fixe, puisqu’il a tout de même gardé ses parts dans l’auberge. Bref, les fils se tissent et les prochaines semaines nous amèneront sûrement à dénouer les problématiques engendrées par la transformation de ce lieu magique. Un nouveau personnage fera son entrée dans ce petit monde : il s’agit de la mère de Mathieu, qui n’a pas donné signe de vie depuis qu’elle a quitté son père alors que le jeune homme n’avait que 5 ans. Retrouvaille difficiles à prévoir…

Distribution

 

Marc Trudeau : Vincent Graton

Philippe Trudeau : Roger Léger

Laurent Trudeau : Renaud Paradis

Ariane Trudeau : Julie Daoust

Élaine Cadieux : Josée Deschênes

Luc Trudeau : Kim Olivier

Mathilde Cadieux : Isabelle Lemme

Janette Cadorette : Élizabeth Chouvalidzé

Denis Filion : François L’Écuyer

Lucie Dionne : Marie Michaud

Mathieu : François Gadbois

Mère de Mathieu : Anick Bergeron

Dominique : Jean-Dominic Leduc

Olivier : Maxime Gaudette

Antoine : Michel Poirier

Henri : Jean Maheux

Sylvie : Sylvie Boucher

Normand Castonguay : Claude Prégent

Richard St-Maurice : Vincent Bilodeau

 

 

 

 

 

« Yamaska »

L’heure des réconciliations…

Le lundi, 20 h 00, dès le 10 janvier

À TVA

 

La tempête a soufflé sur Granby, au bord de la rivière Yamaska, mais le beau temps semble maintenant se montrer le bout de nez. C’est chez les Harrison qu’on verra les choses se tasser d’abord. Julie et William se sont expliqués et sont prêts à se donner une nouvelle chance. William devra prévenir Martina, sa nouvelle flamme allemande, avec qui il était prêt à s’installer. Malgré tout, ce n’est pas si facile de reprendre la vie commune pour le couple après avoir été aussi blessé. Mais celui qui en souffre le plus, c’est Zachary, qui ne pardonne pas les infidélités de Julie et qui n’accepte pas son retour à la pépinière. Autre grande réconciliation en vue, celle d’Oli avec Théo. Depuis l’accident causé par sa mère, Oli s’est beaucoup rapproché d’elle. De plus, il a fait la paix avec Ingrid et a mis sa peine d’amour de côté. Ses proches croient donc qu’il est temps qu’il oublie sa rancœur envers son vieux chum. Y parviendra-t-il ? De son côté, Hélène a besoin de faire la paix avec elle-même. Après avoir frappé une piétonne alors qu’elle conduisait en état d’ébriété, la cour lui ordonne de suivre les sessions des Alcooliques Anonymes. Elle y fait la connaissance de Rachel, une infirmière qui la guide et qui devient une véritable amie pour elle. Mais pourquoi donc Étienne s’inquiète-t-il de la présence de cette femme dans la vie de son ex ? Finalement, les fantômes du passé risquent de refaire surface alors que les Harrison sont sur le point de rencontrer enfin Francis, le fils que Victoria a eu de sa relation avec le défunt Lambert. Veuillez prendre note que le personnage de Théo est désormais interprété par Guillaume Perreault.

Distribution

 

Étienne Brabant : Patrick Labbé

William Harrison: Normand D’Amour

Philippe Carpentier : Denis Bernard

Julie Davignon : Chantal Fontaine

Olivier Brabant: Émile Mailhot

Ingrid Harrison : Roxane G.-Loiseau

Geoffroy Carpentier : Pascal Darilus

Théo Carpentier : Guillaume Perreault

Hélène Brabant : Anne-Marie Cadieux

Réjeanne Carpentier : Élise Guilbault

Brian Harrison : Yan England

Frédéric Harrison : Gabriel Maillé

Sacha C. : Sylvie de Morais-Nogueira

Marthe Brabant : Patricia Nolin

Zachary Harrison : Michel Dumont

Victoria Maillard : Maude Laurendeau

Rachel Dumont : Nathalie Mallette

  

 

 

 

 

« Toute la vérité »

Pas facile d’être ado

Le lundi, 21h00, dès le 24 janvier

À TVA

 

La série « Toute la vérité » est de retour avec ses péripéties pour 10 nouveaux épisodes signés Annie Piérard et Bernard Dansereau. Après s’être sorti tant bien que mal de ses démêlés avec le clan McKay, Samuel doit faire face à un autre problème de taille : son fils Antoine dérive… L’adolescent n’a jamais eu peur d’exprimer ses opinions, mais cette fois-ci, il heurte son père avec des propos racistes. Bien que Samuel fasse appel à l’intelligence du jeune homme pour comprendre le bon sens, ce dernier persiste et signe et pourrait même poser des gestes regrettables. Jusqu’où ira la folie de l’adolescent ? Par ailleurs, d’autres plaies vives pourraient être ravivées alors que débute le procès de Patenaude, cet homme qui a menacé Brigitte et failli tuer Maxime. Pour ce moment difficile, on retrouve Simon Auclair, le procureur vedette de Québec, qui a le don d’exaspérer ses collègues impliqués dans le procès. Mais Maxime a la tête ailleurs. Il est maintenant prêt à oublier ses sentiments pour Brigitte. Il ne choisit pas une voie facile puisque l’objet de ses désirs est nul autre que Geneviève. Puisqu’il s’agit d’une ex-cliente, il devra faire preuve d’imagination pour la fréquenter sans enfreindre aucune règle. D’autre part, la jeune femme est séropositive, ce qui complique davantage les relations. Finalement, le calvaire de notre ami Sylvain tire à sa fin alors qu’il reçoit une offre professionnelle plutôt inattendue.

Distribution

 

Brigitte Desbiens : Hélène Florent

Maxime Proulx : Émile Proulx-Cloutier

Sylvain Régimbald Jr : Éric Bruneau

Samuel Sabatier : Patrice Robitaille

Marc Hamelin : Denis Bouchard

Dominique Lavergne : Maude Guérin

Véronique Côté : Julie LeBreton

Lucie Blanchette : Sylvie Boucher

Jean-François Moreau : Robert Marien

Simone Desbiens : Angèle Coutu

Julius Desbiens : Jacques Godin

Violaine : Catherine Proulx-Lemay

Sylvain Régimbald Sr : Marcel Sabourin

Marie-Louise Régimbald : Louise Portal

Geneviève : Catherine Bérubé

Antoine Sabatier : Alexandre Bacon

Simon Auclair : Stéphane Gagnon

Patenaude : Louis-Philippe Dandenault

 

 

 

 

 

« Les Boys »

Fraudeur en fuite !

Le lundi, 21h00, dès le 10 janvier

À Radio-Canada

 

Les scandales financiers se sont multipliés au cours des dernières années au Québec. Nous n’avons qu’à penser au fameux cas Earl Jones. Ceux qu’on a surnommé les « bandits à cravate » ont inspiré la nouvelle saison des « Boys ». La victime ? Nul autre que ce bon vieux Stan. On sait tous qu’il a longtemps eu des problèmes de jeux… Il a donc besoin de se renflouer un peu et choisit d’investir de l’argent en le confiant à un cousin de sa conjointe, Claude, qui travaille dans la finance. Malheureusement, même les proches peuvent nous berner et c’est ce qui lui arrive. Le stress engendré par cet événement perturbera même sa vie de couple avec Claude. C’est toutefois grâce à Gerry et Lisette, de retour d’un voyage à Cuba, que Stan retrouve son voleur. Un voyage dans le sud est-il à prévoir ? Par ailleurs, le nouveau cuisinier de la brasserie, Ronnie prête main forte aux Boys. En plus de régler le cas à l’ancien cuisinier, un ex-détenu qui fait peur à Popol, il se démarquera dans une partie de balle-molle où nos personnages préférés tirent de la patte. Marcel sombre dans un coma après un bête accident dans la douche. Lorsqu’il revient à lui, on découvre qu’il en garde des séquelles : il ne reconnaît plus certaines personnes. Sur la glace, Philippe et Mario jouent chacun pour soi depuis qu’ils ont eu un différend. De son côté, Bob apprend à vivre avec Lorraine, mais surtout avec ses 4 enfants.

Distribution

 

Stan : Rémy Girard

Claude : Diane Lavallée

Bob : Marc Messier

Lorraine : Sylvie Léonard

Méo : Pierre Lebeau

Popol : Michel Charette

Valérie : Mahée Paiement

Philippe : Patrice Bélanger

Mario : Patrick Labbé

Gerry : Pierre Verville

Lisette : Sylvie Potvin

Marcel : Luc Guérin

Ronnie : Antoine Bertrand

Cousin de Claude : Yvan Benoît

 

 

 

 

 

« Caméra café »

La sœur de Josée

Le mardi, 19h00, dès le 18 janvier

À TVA

 

La comédienne Julie Ménard, qui tient le rôle de Josée, doit prendre un moment d’arrêt de « Caméra café » puisqu’elle a besoin d’un congé de maternité. Et comme Josée vient à peine d’accoucher de quintuplés dans la série, on prétexte que le personnage veut s’occuper de ses enfants à la maison pour l’éloigner du bureau. Cependant, Josée laisse un poste vacant dans l’entreprise. On organise donc des entrevues pour lui trouver une remplaçante. Qui obtiendra le poste ? Nulle autre que la sœur même de Josée, Karine, un nouveau personnage qui fait son apparition dans la comédie. Karine possède à peu près le même niveau d’intelligence que Josée, mais elle est beaucoup plus jolie, au plaisir de ces messieurs. D’autant plus que l’autre fille sexy du bureau, Manon, se met le personnel à dos. Normand est emprisonné pour avoir fraudé le fonds de pension des employés. Pour le remplacer, la direction de Toronto a choisi l’ancienne réceptionniste, si bien que Manon devient maintenant antipathique aux yeux de ses collègues. Alain, l’avocat de la compagnie, veut justifier sa présence en organisant un comité qui devra déterminer les conditions pour l’achat d’un nouveau grille-pain. Sylvain réussit à entraîner André dans l’une de ses passions, le jeu Dongeon et Dragons. Finalement, Martin d’intéresse aux extra-terrestres et cherche à communiquer avec l’au-delà.

Distribution

 

Jean-Claude : Pierre Brassard

Normand : Claude Prégent

Sylvain : Stéphane E. Roy

Josée : Julie Ménard

Guy : Martin Drainville

Jeanne : Catherine-Anne Toupin

Martin : Mario Bélanger

André : Bobby Beshro

Philippe : Jasmin Roy

Le coursier : André Sauvé

Manon : Mahée Paiement

Rajat : Réal Béland

Alain : Laurent Paquin

Karine : Bianca Gervais

 

 

 

 

 

« Providence »

Exils !

Le mardi, 20h00, dès le 4 janvier

À Radio-Canada

 

Lorsqu’on retrouvera les personnages de « Providence », quatre mois se seront écoulés depuis le dernier épisode où Pierre et Bertrand se sont fait arrêté au Rhode Island. Pour éviter d’impliquer leur père dans les événements, les deux hommes n’en disent pas trop aux autorités sur le lien qui les unit à John Water. Me Daviau n’est pourtant pas d’accord avec cette tactique et préviendra l’avocat américain que ce John Water était jadis connu sous le nom de Laurent Lavoie. Comme l’immigration américaine fera son enquête sur l’affaire, elle espère ainsi faire acquitter Édith des accusations de meurtre qui pèsent sur elle. Mais cette dernière hésite à revenir à Providence et d’ainsi faire face à la justice pour avoir simulé sa mort. Le capitaine Lambert, qui la toujours soutenue dans cette voie, menace de ne plus la supporter si elle retourne vers sa famille. C’est donc une lourde décision qu’aura à prendre Édith. Heureusement, tout revient à la normale pour Marie-Ève et Maxime. En effet, le couple a décidé de reprendre la vie commune, avec leurs trois enfants. En proie à une dépression, Kathleen est partie dans le sud et a laissé la garde de ses deux enfants à Maxime. Quant à son Rose-Édith, Marie-Ève prend bien garde de dire à Bruno qu’il est en est le père. Elle tient à ce que cet enfant soit de Maxime, mais par souci d’honnêteté pour lui, elle ne lui cachera pas le résultat du test d’ADN. Seulement Édith manque au bonheur de Marie-Ève… à moins que Kathleen revienne faire des siennes.

Distribution

 

Édith Beauchamp : Monique Mercure

Laurent Lavoie / John Water : Luc Proulx

Marie-Ève : Marie-Joanne Boucher

Maxime Bélanger : Patrick Hivon

Bertrand Lavoie : Hugo Dubé

Pierre Lavoie : Bernard Fortin

Helena Beauchamp : Sonia Vigneault

Diane Bourgeois : Isabelle Vincent

Solange Lafleur : Marie-Hélène Thibault

Louis Duranleau : Sylvain Carrier

Lili-Mai Lavoie : Ève Lemieux

Diego Dumais : Luis Oliva

Kathleen : Jessica Malka

Bruno : Maxime Cournoyer

Me Anne Daviau : Nathalie Breuer

Normand Lambert : Michel Dumont

 

 

 

 

 

 « Trauma »

Quand le docteur a besoin d’aide !

Le mardi, 21h00, dès le 4 janvier

À Radio-Canada

 

La première saison de « Trauma », l’hiver dernier, nous avait laissé sur une note tragique : le docteur Julie Lemieux était sur le point de se faire opérer pour un anévrisme au cerveau par son amoureux, le docteur Mathieu Darveau. Comment retrouverons-nous Julie cette saison ? Gardera-t-elle des séquelles de sa délicate intervention ? Tout ce que nous savons à ce sujet, c’est qu’elle a pu survivre. Ému par sa situation, le docteur Meilleur, qui n’avait pas tellement d’affinités pour elle, se rapproche d’elle pour l’aider et découvre des sentiments qu’il ignorait encore jusque là. Ira-t-il jusqu’à faire compétition à Mathieu pour gagner le cœur de la chirurgienne ? En ce qui a trait à Sophie, on se demande encore si elle fera la paix avec son passé et si le groupe de médecins résidents parviendra à lui faire une place au sein du groupe. On ignore toutefois si sa relation avec Étienne est assez solide pour faire face à la tourmente qui accablera la jeune femme cette année. Le docteur Légaré a réussit à convertir une nouvelle adepte à la psychiatrie. En effet, Christelle Pierre choisit cette discipline plutôt que d’œuvrer dans le brouhaha de l’urgence. Par ailleurs, l’hôpital engage un nouveau gynécologue, le docteur Laprade. Ce dernier apportera son lot de soucis à l’établissement, puisqu’il a un penchant pour les anxiolytiques et les drogues. Tout au cours de la saison, des comédiens invités viendront jouer dans un épisode, le rôle de des différents patients. C’est ainsi qu’on pourra y voir évoluer Normand D’Amour, Karine Vanasse, Marie-France Marcotte et plusieurs autres…

Distribution

 

Dr Julie Lemieux : Isabel Richer

Mathieu Darveau: Jean-François Pichette

Dr Pierre Meilleur : James Hyndman

Sophie Léveillée : Laurence Leboeuf

Étienne Labrie : Yan England

Dr Antoine Légaré : Gilbert Sicotte

Dr Laprade : Luc Guérin

Christelle Pierre : Cynthia Wu-Maheu

Diane Hevey : Pascale Montpetit

Dr David Roche : Christian Bégin

Éric Lanoue : Maxime LeFlaguais

 

 

 

 

 

« La promesse »

En guerre pour la chocolaterie !

Le mardi, 21h00, dès le 4 janvier

À TVA

 

L’automne a passablement perturbé les personnages de « La promesse » alors que deux des leurs sont morts dans un accident d’auto : Carmen et Alain (Louise Latraverse et Alexandre Goyette). De plus, on a appris qu’Yves était atteint d’un cancer du cerveau. Depuis l’annonce de cette dernière nouvelle, Isabelle n’est plus la même. Au lieu de vivre sa peine avec le reste de sa famille, elle a choisi de passer à autre chose et de faire comme si son père était déjà mort. C’est dans cet esprit qu’elle entreprend une lutte à finir avec Luc afin que la chocolaterie reste dans la famille Chamberland. On ignore toutefois si elle agit en souvenir de la promesse qu’elle avait faite à sa mère sur son lit de mort ou encore si elle veut tout simplement se venger de Luc, son ex. Toujours est-il que Luc consulte un avocat qui lui suggère de régler les choses à l’amiable. Mais lorsqu’il convoque une réunion pour discuter de l’avenir des Chocolats Aline, Isabelle refuse d’y assister. Par ailleurs, les Marion parviennent tant bien que mal à faire leur deuil d’Alain. C’est surtout pour Florence, la conjointe d’Alain, que c’est difficile. Elle ne veut plus porter à terme son enfant. Il lui faudra attedre l’échographie pour changer d’idée. Manon aussi a du nouveau dans sa vie depuis le décès de sa mère : elle apprend à connaître mieux son père, Jacques, au point où Benoît, l’amoureux de Manon, se sent délaissé. Claude et Carole s’associent pour acheter le bar de Carmen, prouvant que la vie peut continuer malgré les plus grands malheurs qu’elle nous réserve.

Distribution

 

Isabelle : Michèle-Barbara Pelletier

Luc Marion : Sébastien Delorme

Yves Chamberland : Germain Houde

Jeanne Caron : Louise Turcot

Méalnie Gauthier : Évelyne Brochu

Paul Kirouac : Jean-François Pichette

Manon : Catherine Sénart

Jean-Louis Marion : Robert Toupin

Florence : Mélissa Désormeaux-Poulin

Benoît : Guillaume Champoux

Bernard : Marc Bélanger

Madeleine : Murielle Dutil

Claude : Marie Charlebois

Carole : Anik Lemay

Michel : Yves Soutières

Jacques Bastien : Daniel Gadouas

 

 

 

 

 

« Tranches de vie »

Vie de couple chambardée !

Le mercredi, 19h30, dès le 19 janvier

À TVA

 

Les vies de couple sont chambardées cet hiver dans « Tranches de vie ». Les quatre couples vivent des changements importants, agréables pour les uns mais difficiles pour les autres. À tout seigneur, tout honneur, commençons par les doyens. Un an a passé lorsque l’action reprend. Après une rupture amoureuse, Éric, le fils de Murielle et Daniel, revient à la maison. Si Daniel est perplexe devant le retour de cet enfant assez vieux pour s’organiser, Murielle est aux anges de retrouver son bébé… Suzanne accepte de franchir une nouvelle étape dans sa relation avec Luc : elle accepte de cohabiter avec lui et lui offre les clés de son condo. De leur côté, Claire et Jean-Guy attendent un nouvel enfant. C’est tout un événement pour la famille reconstituée. Comment réagiront les deux autres enfants, Samuel et Carolanne ? Mais là où on aura le plus de surprises, c’est du côté du plus jeune des couples. Amélie et Jean-François ont rompu. Amélie vit maintenant avec un coloc, Bruno. Le nouvel amoureux d’Amélie, Mathieu, a bien l’intention de s’établir avec eux… un ménage à trois que seule la nouvelle génération peut accepter. Finalement, on fera la connaissance de Richard, un ami de Luc.

Distribution

 

Murielle : Pauline Martin

Daniel : Raymond Bouchard

Suzanne : Josée Deschênes

Luc : Emmanuel Bilodeau

Claire : Édith Cochrane

Jean-Guy : Jean-Michel Anctil

Amélie : Émilie Bibeau

Jean-François : Olivier Morin

Samuel : William Legault-Lacasse

Carolanne : Lauri-Anne Proulx

Éric : Benoît Mauffette

Bruno : Maxime Tremblay

Mathieu : Steve Laplante

Richard : Sébastien Gauthier

 

 

 

 

 

 « Destinées »

Mission tragique pour Alexis !

Le mercredi, 20h00, dès le 5 janvier

À TVA

 

Six semaines se seront écoulés lorsque « Destinées » revient de son congé des fêtes. On sait qu’Alexis a définitivement opté pour l’armée et a terminé sa formation de fantassin, au grand désespoir de ses parents Jean-Marc et Louise. Le jeune militaire part donc pour un entraînement dans un camp de simulation à Farnham. Lors de la mise en scène de cette mission, Alexis veut montrer sa bravoure et prend un risque inutile. Malheureusement, le destin est contre lui et il est victime d’un très grave accident qui le laisse dans le coma, entre la vie et la mort. Heureusement que Roxanne vit des jours plus gais : après avoir appris que Félix ne souffre pas de neurofibromatose, elle peut accoucher dans la joie. Elle apprendra toutefois assez rapidement que la vie de jeune parent n’est pas de tout repos. Juliette a encore des problèmes avec sa fille, Kim. Cette dernière a voulu coucher avec Bernard. Au lieu de lui en vouloir, Juliette tente de la comprendre. Il semblerait que par le passé, Juliette aurait involontairement blessé sa fille. Kim aurait la mémoire plus longue que sa mère. Les mensonges de la jeune femme pourraient toutefois venir à bout de sa relation avec l’auteur de ses jours. Pour Annette et Normand, c’est le désespoir. Leur embryon n’a pas tenu le coup et Annette a perdu sa dernière chance d’avoir un enfant. Le couple ne survit pas à cette grande épreuve. Normand peut toutefois compter sur l’appui de sa mère Pauline, qui a elle-même connu de grandes pertes. Léonie, la fille de Christian, est au plus mal. Elle aurait besoin d’une greffe, mais ses parents ne s’entendent pas sur les soins à lui donner. Le couple qui ne s’entend plus n’a d’autres choix que de rompre. Elle-même redevenue célibataire, Annette se rapproche de Christian, d’autant plus qu’elle est devenue la confidente de Léonie, ce qui comble également son côté maternel. Bref, la clinique Jouvence tournera-t-elle aussi rondement alors que ses employés vivent des remous aussi importants ?

Distribution

 

Bernard Morel : Patrice Godin

Rachel Miljours : Catherine Allard

Roxanne Miljour : Sandrine Poirier-Allard

Jean-Marc Provencher : Alain Zouvi

Alexis Provencher : Pierre-Paul Alain

Louise : Pascale Montpetit

Élisabeth Pellerin : Isabelle Brouillette

Gaétan Pellerin : Denis Trudel

Juliette Asselin : Julie McClemens

Kim : Mylène St-Sauveur

Christian Juneau : David Savard

Solange Germain : Sonia Vachon

Maurice Tanguay : Jeff Boudreault

Normand Fiset : François Chénier

Annette Léger : Marie-Chantal Perron

Félix Tanguay : Dany Boudreault

Lucien : Jean L’Italien

Pauline : Louise Portal

Léonie : Romane Denis

Martine : Évelyne Rompré

 

 

 

 

 

 « Chabotte et fille »

Erreur judiciaire à corriger !

Le vendredi, 19h30, dès le 7 janvier

À Télé-Québec

 

Dans la première saison de la série policière « Chabotte et fille », le détective privé Jean-Jacques Chabotte et sa fille Zoé ont découvert une terrible erreur judiciaire : Nino Bastien n’est pas responsable du meurtre d’Angèle Thérien, survenu 30 ans plus tôt, et pour lequel il a purgé une lourde peine de prison. Chabotte et sa fille ont plutôt découvert que le véritable meurtrier s’appelle Larry Morel. À la fin de la première saison, Morel se faisait arrêter après être entré par effraction chez Zoé. Mais au début de cette nouvelle saison, il est relâché. Pourquoi ne l’accuse-t-on pas du meurtre d’Angèle Thérien ? Pour les autorités, cette affaire est déjà classée et personne n’a intérêt à ce que l’on rouvre l’enquête… sauf Nino Bastien. En effet, des hauts gradés de la police pourraient être accusés d’avoir bâclé l’enquête de jadis… et certains membres du gouvernement pourraient même être éclaboussés par le scandale. On en vient donc à croire que la libération de Morel a été ordonnée en haut lieu. Mais les Chabotte ne sont pas prêts à lâcher le morceau. C’est le cœur de l’intrigue de cette deuxième saison. Lorsqu’un journaliste s’intéresse à l’histoire de Morel, il découvre certains éléments de son enfance qui pourraient faire avancer le dossier. Mais ce journaliste, Rémy Baumann, s’intéresse-t-il vraiment à Morel ou veut-il plutôt se rapprocher de Zoé. Parions que Philippe ne cèdera pas sa place au premier venu et qu’il défendra sa cause auprès de sa détective préférée.

Distribution

 

Jean-Jacques Chabotte : Jacques Girard

Zoé Chabotte : Claudiane Ruelland

Jeanne Lavallée : Nathalie Mallette

Nino Bastien : Pierre Powers

Larry Morel : Sylvain Brosseau

Rémy Baumann : Maxime Perron

Philippe : Jean-Michel Déry

 

 

 

 

 

 

 

 

« Rock et Rolland »

Les baby-boomers arrivent !

Case horaire à déterminer

À TVA

 

Lors de la première saison de « Rock et Rolland », on avait laissé nos deux nouveaux retraités alors que Rolland partait en voyage en Europe avec sa femme Françoise. Cette deuxième saison débute alors que Rock va les accueillir à l’aéroport à leur retour. Si on croyait que la relation entre ces deux hommes n’allait nulle part, on se trompait… car malgré toutes leurs différences, l’amitié tient le coup au plus grand plaisir de leurs fans. De retour d’Europe, Rolland a plus que jamais l’idée d’écrire son roman. Il a des idées plein la tête et l’écriture de ce livre occupera une grande place dans la nouvelle saison. Tout ne sera pas de tout repos pour Rolland puisqu’il devra composer avec une éditrice exigeante. Elle trouve que son histoire n’est pas assez croustillante. Pour l’inspirer, elle l’invite dans un lancement où il sera mêlé à un scandale et où il fera la connaissance de deux nouveaux personnages : Valcourt et Nova. De son côté, Rock n’arrive pas à faire le deuil de l’entreprise qu’il dirigeait. Il va même jusqu’à contacter son ancien contremaître, Sauriol. Rock a également une aventure avec son ancienne secrétaire, Josée… Tout pour garder un lien avec la compagnie qu’il a pourtant vendue. Quand l’entreprise connaît des difficultés, il va même jusqu’à envoyer Rolland espionner pour lui. Rock connaîtra d’autres revers alors que son ex-épouse, Nicole, le congédie de la compagnie de soutien-gorges qu’ils dirigeaient ensemble.

Distribution

 

Rock : Michel Barrette

Rolland : Julien Poulin

Françoise : Isabelle Vincent

Félix : Mathieu Handfield

Nicole : Sylvie Potvin

Sophie : Julie Deslauriers

Martin : Pierre-François Legendre

L’éditrice : Micheline Lanctôt

Valcourt : Jean-Nicolas Verreault

Nova : Sylvie Moreau

Sauriol : Jean-François Mercier

Josée : Sophie Bourgeois

La slammeuse : Sophie Cadieux

 

 

 

 

 

Les rediffusions

  

***********************************************************

 

« Les Brillant »

Prise 2

Avec Gilles Latulippe, Gaston Lepage, Béatrice Picard, Françoise Lemieux et Marthe Boisvert.

 

**********

 

« Chambres en ville »

Le lundi, 22 h00, dès le 3 janvier

(avec plusieurs rediffusions)

Prise 2

Avec Louise Deschâtelets, Francis Reddy, Anne Dorval, et Vincent Graton.

 

**********

 

« Chop Suey »

Prise 2

Avec Marie-Soleil Tougas, Isabelle Miquelon, Valérie Gagné, Marcel Leboeuf et Marc Labrèche.

 

**********

 

« Cormoran »

Du lundi au vendredi, 17h00

ARTV

Avec Nicole Leblanc, Raymond Legault, Mireille Thibault, Guy Mignault et Margot Campbell.

 

**********

 

« Scoop II »

Le mardi, 22h00, dès le 4 janvier

(avec plusieurs rediffusions)

Prise 2

Avec Macha Grenon, Roy Dupuis, Claude Léveillée, Rémy Girard et Francine Ruel.

 

**********

 

« Symphorien »

Prise 2

Avec Gilles Latulippe, Janine Sutto, Fernand Gignac, Juliette Huot et Janine Mignolet.

 

**********

 

« Le temps d’une paix »

Du lundi au jeudi, 15h00

À Radio-Canada

Avec Nicole Leblanc, Pierre Dufresne, Monique Aubry, Denys Paris et Jean Besré.

 

**********

 

« Terre humaine »

Du lundi au vendredi, 18h00

ARTV

Avec Jean Duceppe, Guy Provost, Marjolaine Hébert, Raymond Legault et Sylvie Léonard.

 

**********

 

« Tout sur moi »

ARTV

Avec Macha Limonchik, Éric Bernier et Valérie Blais.

 

**********